Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Echo Béarnais
L'Est Républicain
La Croix du Nord
La Gazette du Centre Morbihan
La République du centre
La Tribune
La Voix de l'Ain
Le Journal d'Abbeville et du Ponthieu-Marquenterre
Le Journal du Pays Yonnais
Le Patriote Cote d'Azur
Le Quotidien de la Réunion
Le Républicain d'Uzès et du Gard
Liberté Le Bonhomme Libre
Pontivy Journal
Vaucluse Matin

Denise COLOMB

01/10/2015
Denise COLOMB 1 avril 1902 - 1 janvier 2004

Naissance : 1er avril 1902 à Paris.

État civil : De son vrai nom Denise LOEB, Denise COLOMB est une photographe française. Elle est la sœur de Pierre LOEB et la grand-tante de Caroline LOEB. Elle effectua des études de violoncelle au conservatoire de Paris, mais ne réalise ses premiers portraits que lors d'un séjour en Indochine, aux côtés de son conjoint Gilbert CAHEN. Elle a adopté le nom de « Denise COLOMB » pendant la guerre. Elle fait don de sa collection photographique de 52 000 négatifs à l'État français le 18 novembre 1991.

Décès : 1er janvier 2004 à Paris.

Denise COLOMB est morte de vieillesse à son domicile parisien à l’âge de 102 ans.

  • Son décès fut communiqué par ses proches à l’Agence France-Presse.
  • Le journal Le Soir publie l’article « La portraitiste avait 101 ans. Mort de Denise COLOMB » de Jean-Marie WYNANTS pour annoncer la disparition de la photographe.
  • Son entourage partage dans un communiqué qu’elle avait des difficultés à marcher, mais a toujours eu le bon œil de photographe jusqu’à sa mort, selon un article de Sophie DAUMIER publié le 8 janvier 2006 sur le site « Décès-Célèbres ».
  • Denise COLOMB possède une ouïe faible, à la célébration de son centenaire, mais encore une bonne vue, comme le rapporte le journal Libération dans l’article « Denise COLOMB, sa vue d'artistes » de Lebovici ELISABETH.
  • Sa disparition l’a empêchée de réaliser la grande exposition sur les Antilles qui lui tenait à cœur, selon une parution de « Le Petit Journal ».
  • Des années plus tard, des paroles de Denise COLOMB sont entendues sur la chanson « It must be a sign » de CHRISTOPHE. La chanson est tirée de l’album « Aimer ce que nous sommes » publié en 2008. Denise COLOMB cite Antonin ARTAUD et des propos sur la comédienne Colette THOMAS dans son intervention.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z