Carnet

Disparition : Muriel CERF

Disparition : Muriel CERF 4 juin 1950 - 19 mai 2012
01/10/2015

Muriel Cerf s'éteint dans sa 61ème année

Naissance : 4 juin 1950 à Paris

État civil : Muriel CERF est une célèbre écrivaine française. Il vient au monde à Belleville et est élevée par sa grand-mère. Elle effectue ses études à l'École du Louvre. Par la suite, elle parcourt le monde sur les traces des hippies. En faisant un détour par le Maroc, elle y découvre la trilogie Sexus, Plexus, Nexus, d'Henry MILLER. Elle s’en trouve alors « acculée à écrire, comme si c'était la seule chose décente à faire » selon ses propres mots. Notons que, c'est son périple asiatique qui lui inspire son premier livre : « L'Antivoyage ». Une première publication largement saluée par la critique, comme une révélation.

Décès : 19 mai 2012 à Anet (Eure-et-Loir)

Muriel CERF a une trentaine de romans à son actif. Elle décède à l'âge de 61 ans à son domicile des suites d'un cancer. Elle est inhumée dans la plus stricte intimité.

Honorée par un Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres

Le Nouvel Observateur annonce la disparition de « la romancière française Muriel CERF, révélation littéraire dans les années 1970 » dans son article relayant la triste nouvelle. L’article survole son parcours tout en précisant que « souffrant d'un cancer, elle avait choisi de ne subir aucun traitement lourd et vivait recluse à son domicile d'Anet (Eure-et-Loir) ».

De son côté, Le Parisien dans son article « Mort de la romancière Muriel CERF » revient sur les principales œuvres de « cette nomade à la beauté éclatante » qui lui ont même valu un hommage d’André Malraux, en 1974, qui disait : « Vous possédez un don des dieux, le talent narratif ».

Libération revient pour sa part, sur son périple asiatique qui l’amène à écrire son premier roman « L’Antivoyage ». Le fruit d’un « voyage intérieur, à l’univers flamboyant et ironique, inspiré la violence et la misère qu’elle découvre ». 

Ajouter un message