Carnet

Gonzalo ROJAS

Gonzalo ROJAS 20 décembre 1917 - 25 avril 2011
01/10/2015

Le poète chilien, Gonzalo ROJAS a rendu son dernier souffle lundi 25 avril 2011 à Santiago, des suites d'un accident vasculaire cérébral. Considéré comme le plus important poète contemporain de son pays, il voit le jour à Lebu le 20 décembre 1917. Septième fils d'un mineur, il est le rédacteur d’Antarctique, un magazine littéraire à Santiago, pendant sa jeunesse. Par la suite, il entreprend des études en droit et en littérature à l’Instituto Pedagógico de l’Universidad de Chile. Il obtient son diplôme en 1952 et reçoit une chaire à l’Université de Concepción.

  • Suite à l’annonce de son décès, le gouvernement chilien a décrété deux jours de deuil national.
  • Il est inhumé au cimetière de Chillan, au Chili.
  • Le Monde annonce son décès en intitulant « Le poète chilien Gonzalo ROJAS est mort » l’article relayant l’annonce de son décès.
  • Sur le blog La plume dissidente, l’article « La mort de Gonzalo ROJAS » est publié pour faire part de la triste nouvelle. Il y est rapporté que « La littérature de langue espagnole perd avec sa mort, une de ses voix les plus singulières » et que « son œuvre poétique a été couronnée de nombreux prix littéraires dont le Prix National de Littérature du Chili en 1992 et le Prix Cervantès en 2003 ».
  • Le Petit Journal annonce la disparition d’une figure littéraire contemporaine parmi les plus célèbres du Chili, un poète de l’amour, de l’érotisme et de la mort dans son article intitulé « Gonzalo ROJAS, "plus vivant que jamais" ».
  • De son côté, Libération annonce que « Les poètes meurent parfois plus tard que Lautréamont ou Rimbaud, ce n’est pas pour ça qu’ils vieillissent : le Chilien Gonzalo Rojas Pizarro, prix Cervantès 2003 et grand auteur de son pays, est mort hier à 93 ans à Santiago » dans l’article annonçant sa disparition.
  • Le Point révèle que « ce fils de mineur, considéré comme l'un des plus grands auteurs latino-américains, était dans un « état de santé précaire depuis qu'il avait été victime d'un accident vasculaire cérébral en février » » dans son article.

Ajouter un message