Carnet

Raoul RUIZ

Raoul RUIZ 25 juillet 1941 - 19 août 2011
01/10/2015

Le réalisateur franco-chilien, Raoul RUIZ perd la vie à Paris le 19 août 2011, terrassé par une infection pulmonaire à 70 ans. Né Raúl Ernesto RUIZ PINO, il voit le jour à Puerto Montt au Chili, le 25 juillet 1941. Fils d'un capitaine de navire et d'une institutrice, il abandonne ses études universitaires en théologie et en droit pour devenir cinéaste. Il décide alors de travailler à la télévision chilienne et mexicaine tout en se formant à l'école de cinéma en Argentine. De retour au Chili, il réalise son premier long métrage « Trois tigres tristes » qui est récompensé par un Léopard d'or lors du Festival du Film de Locarno en 1969.

·         Ses funérailles sont célébrées en l'Église de Saint-Georges-Paul à Paris.

·         Sa dépouille est ensuite rapatriée au Chili pour y être enterrée comme ce qui est spécifié dans son testament. Par ailleurs, un jour de deuil national a été décrété au Chili.

·         Dans son article « Mort du cinéaste Raoul RUIZ », Libération annonce que « Né au Chili il y a soixante-dix ans, il s'était exilé en France à l'avènement de la dictature, en 1973. Le cinéaste franco-chilien Raoul RUIZ est décédé vendredi matin à l’âge de 70 ans, à Paris, des suites d’une infection pulmonaire » tout en soulignant qu’il était « un des plus grands cinéastes vivants, qui avait une œuvre considérable, qui restera avec évidence dans l’histoire du cinéma ».

·         De son côté, Première intitule « Raoul RUIZ : mort d'un cinéaste mystérieux » son article faisant part de la triste nouvelle. L’article souligne que « sa mort, vendredi 19 août, à l’âge de 70 ans, a plongé les amateurs de son cinéma dans une profonde tristesse et interroge les autres. Comment un cinéaste, qui a fait tourner les plus fameux comédiens français, sans parler des stars étrangères, peut-il être si peu connu du grand public ? » et propose un « retour sur la carrière foisonnante d'un réalisateur à qui il n'aura finalement manqué qu'un vrai succès public ».

·         Pour sa part, L’Express publie l’article « Le réalisateur Raul RUIZ est mort » afin de relayer l’annonce de sa disparition. L’article évoque d’ailleurs, la perte du « cinéaste chilien d'origine et artiste engagé, qui avait pris la nationalité française » et souligne que « Son œuvre foisonnante et innovante sur le plan formel est à la fois intellectuelle, onirique avec une influence nette des romanciers d'Amérique latine ».

·         Par ailleurs, La Croix parle de la disparition d’une « Figure inclassable et prolifique du 7e art, qui se rêve d’abord dramaturge, et se plonge très jeune dans la littérature, tout en étudiant le droit et la théologie » dans son article « Raoul RUIZ, cinéaste intellectuel et onirique, est mort » rapportant son décès.

Ajouter un message