Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

550 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Décès : Jean ROBINET

Décès : Jean ROBINET 20 janvier 1913 - 13 mai 2010
01/10/2015

Il se définit comme étant un écrivain paysan

L’écrivain français qui se définissait comme un écrivain paysan, Jean ROBINET s’en est allé à 97 ans, le 13 mai 2010 à Saint-Broingt-le-Bois (Haute-Marne). Il est né le 20 janvier 1913 à Percey-le-Grand (Haute-Saône). Cultivateur en Haute-Saône, mobilisé en 1939, il est prisonnier en 1940 en Silésie et côtoie des jeunes épris de littérature. Il commence alors à écrire son premier ouvrage. Après la guerre il s'installe dans une ferme en Haute-Marne. Sous le pseudonyme de Jean FERMIER, il a publié des chroniques de la vie rurale et du monde comme il va dans la Haute-Marne libérée, puis dans Le Journal de la Haute-Marne pendant de très nombreuses années, et jusqu'à peu de temps avant sa disparition.

Véritable famine intellectuelle

Le Journal de La Haute-Marne annonce son décès en publiant l’article « La terre a perdu son plus fidèle compagnon ». Il y est rapporté que « Jean ROBINET s’est éteint jeudi soir à Saint-Broingt-le-Bois, à l’âge de 97 ans, dans sa petite maison qui a abrité durant de très nombreuses années les longs silences nécessaires à son écriture ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Issu d’une famille de petits paysans, il le devient lui-même et s’installe en Haute-Marne en 1949, trois ans après la parution de “Compagnon de labour”, son tout premier ouvrage. Rien ne prédestinait ce fils de petits paysans de Haute-Saône à prendre un jour la plume, lui qui souffrait d’une véritable « famine intellectuelle » du fait de ne pas être allé assez longtemps à l’école ».

Pour sa part, Le site web Histoire & Patrimoine Bleurvillois fait part de son décès via l’article intitulé « Jean ROBINET, l’écrivain paysan, s’en est allé ». Il y est annoncé que « Jean ROBINET est disparu le 13 mai 2010 à l'âge de 97 ans dans son village de Saint-Broingt-le-Bois (Haute-Marne), posé sur le plateau de Langres. Il est parti discrètement, comme il avait vécu durant sa longue vie de labeur et d’écriture ».

Ajouter un message