Carnet

Jordi BARRE

Jordi BARRE 7 avril 1920 - 16 février 2011
01/10/2015
  • Naissance : 7 avril 1920 à Argelès-sur-Mer
  • État civil : Né Georges BARRE, Jordi BARRE est un auteur-compositeur-interprète français d'expression catalane. Monté très jeune sur les planches, il chante dans les bals de village de la plaine du Roussillon puis sera tour à tour marin, typographe, chef d'atelier. En 1974, il part vivre à Barcelone où il fait la connaissance des grandes figures de la Nova Cançó. Il chante dans toute la France, mais aussi en Espagne, au Portugal, en Angleterre et jusqu’au Japon. En mai 2010, il se produit dans la commune de Tautavel dans un concert événement célébrant ses 90 ans.
  • Décès : 16 février 2011 à Ponteilla dans les Pyrénées-Orientales
  • Jordi BARRE est mort à l'âge de 90 ans dans son domicile des suites d’une longue fatigue. 
  • Suite à l’annonce de sa mort, Hermeline MALHERBE, présidente du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, évoquait un « artiste emblématique » et a déclaré « c'est aujourd'hui, tout un peuple qui salue l'artiste », tout en louant sa voix « rocailleuse et profonde ». 
  • De son côté, Jean-Marc PUJOL, maire de Perpignan, a tenu à exprimer sa « profonde tristesse » à l'égard de la disparition d'une « figure de référence d’une catalanité ouverte », qui a offert son « engagement humaniste » au « renom » de la ville.
  • Pour sa part, Jean-Paul ALDUY, président de la Communauté d'Agglomération Perpignan-Méditerranée, indiquait « Jordi BARRE laisse une trace profonde dans le cœur de tous les Catalans de trois et même quatre générations ».
  • La chaine de Télé France3 annonça sa disparition d’un article d’Armelle GOYON. Elle y écrit : « Jordi BARRE, le chanteur emblématique du Roussillon s'est éteint » et revient longuement sur le parcours du chanteur ainsi que ses œuvres. 
  • Le quotidien « le parisien » intitule un article « Décès du chanteur Jordi BARRE, voix de la Catalogne » pour annoncer sa disparition et revient furtivement sur la carrière du chanteur.
  • Le vendredi 18 février 2011, une chapelle ardente fut dressée à la chapelle de la Funeraria, attenante au Campo Santo et mise à la disposition du public 
  • Ses obsèques furent célébrées le samedi 19 février 2011, en la cathédrale St Jean de Perpignan. La cérémonie religieuse fut suivie d’une crémation qui s’est déroulée dans l’intimité exclusive de ses proches.
  • Une semaine après, ses cendres furent déposées au cimetière d'Argelès, afin de rendre le créateur à son village d'origine.

Ajouter un message