Carnet

Donald BYRD

Donald BYRD 9 décembre 1932 - 4 février 2013
01/10/2015

Le trompettiste de jazz américain, Donaldson Toussaint L'Ouverture BYRD. II est mort à 80 ans, le 4 février 2013. Né le 9 décembre 1932 à Détroit, il a joué avec Lionel HAMPTON avant de quitter l'école. Il obtient plusieurs diplômes de musique. Alors qu'il est encore étudiant à Manhattan, il remplace Lee MORGAN auprès de Art Blakey et les Jazz Messengers, ainsi que Clifford BROWN auprès de Max ROACH, puis joue avec de très nombreux jazzmen. Dans les années 1970, il s'éloigne du mouvement hard-bop et se tourne vers le jazz fusion, le jazz-funk, le soul-jazz et le rhythm and blues.

Libération annonce son décès en publiant l’article « Donald BYRD en sourdine ». Il y est annoncé que « Donald Byrd, grande trompette qui joua aux côtés de Thelonious MONK, John COLTRANE, Sonny ROLLINS, Jackie MCLEAN ou Max ROACH, est mort au début du mois dans une relative discrétion ». Par ailleurs, l’article souligne que « C’est par la page Facebook de son neveu, le pianiste Alex Bugnon, que son décès a été confirmé. Né Donaldson Toussaint L’Ouverture BYRD II à Detroit en 1932, il s’est révélé très jeune à New York dans un registre hard bop. Il rejoint les Jazz Messengers d’Art Blakey au milieu des années 50, où il remplace Clifford BROWN (dont il a à l’époque le phrasé). La fin des années 50 sera sa grande période, où il accompagne les meilleurs, puis joue en leader. Dans la décennie suivante, BYRD vient à Paris étudier la composition avec Nadia BOULANGER et se passionne pour l’histoire de la musique afro-américaine. Il devient l’un des premiers «passeurs» du jazz, enseignant dans plusieurs universités. Il avait bifurqué dans les années 70 vers la fusion, le r’n’b, la soul et le hip-hop où il obtint quelques succès plus commerciaux ».
Dans son article « Donald BYRD, l'aventurier de la trompette a rendu son dernier souffle », Paris Match annonce que « « Rappelons-nous de Donald comme un pionnier de la trompette, des nombreux styles de musique qu'il a pris à son compte, de l'éducation musicale. En somme, Donald était un éternel étudiant en musique, passionné, jusqu'à sa mort ». C’est par cet hommage publié sur Facebook que la mort de Donald BYRD a été révélée. Le grand trompettiste de jazz est décédé lundi, selon son neveu le pianiste de jazz Alex BUGNON, qui a évoqué des dissensions parmi ses proches. « Je n'ai plus la patience de supporter cet inutile voile du secret autour de sa mort, dressé par certains membres de sa famille », a-t-il écrit, avant d’assurer que les enfants du musicien n’y étaient pour rien. La famille proche n’a pas confirmé la nouvelle, et la cause de la mort n’est pas encore connue. Donald BYRD avait 80 ans ».

Ajouter un message