Carnet

Alain Mimoun

Alain Mimoun    - 27 juin 2013
01/10/2015

Le sport français est orphelin. Légende de l'athlétisme tricolore, Alain Mimoun est décédé le jeudi 27 juin 2013 à son domicile de Champigny, en région parisienne. Il est rendu célèbre dans sa discipline pour avoir emporté de nombreux titres dont le marathon des Jeux olympiques d’été de Melbourne en 1956.

Né le 1er janvier 1921 à Maïder en Algérie, Ali Mimoun Ould Kacha a grandi au sein d’une famille de modestes agriculteurs, et est l’aîné d’une fratrie de sept enfants. Malgré l’obtention d’un certificat d’études primaires avec mention Bien, il ne parvient pas à bénéficier d’une bourse d’étude qui, à cette époque, était plutôt destinée aux enfants de colons. Cette situation, qui lui est insoutenable, le pousse à quitter le pays pour se rendre en métropole. Alors âgé de 18 ans, Alain Mimoun signe un engagement pour intégrer le 6ème régiment de tirailleurs algériens au début de la Seconde Guerre mondiale. Un an plus tard, il décide de se mettre au sport, notamment au football, cyclisme pour se consacrer enfin à la course à pied. Il sera remarqué par Henri Villard, président du club d’athlétisme local. Il s'en est allé à l'âge de 92 ans, selon le quotidien national Le Monde.

Médailles Or, Argent...

Après être sorti vainqueur de l’épreuve du 1 500 mètres au championnat départemental de l’Ain, Alain Mimoun domine la course de fond en France à partir de 1947. Il enchaîne les premiers titres de champions de France de 5 000 et 10 000 mètres la même année. Un an plus tard, il gagne une médaille d’argent olympique sur 10 000 mètres aux JO de Londres. Aux JO d’Helsinki de 1952, il se contente également d’une médaille d’argent sur 5 000 et 10 000 mètres et même résultat pour les championnats d’Europe sur 5 000 et 10 000 mètres. La ville de Mézidon dans le Calvados organise un cross national en 1949. Il en sort vainqueur et renouvelle sa victoire dix ans plus tard. Le journal L’Equipe le désigne champion des champions français en 1949.
 
Athlète français le plus médaillé, Alain Mimoun a remporté au cours de sa carrière :
· 32 titres de champion de France
· Mi-distance, longue distance, cross et marathon entre 1947 et 1966.
Il a remporté quatre médailles olympiques : 
· Or -  marathon 1956
· Argent  - 5.000 m en 1952 -  10.000 en 1948 et 1952 
· Champion du monde de Cross en 1949, 52, 54 et 56.
Mimoun est resté toute sa vie très attaché à la France. Il a été décoré par quatre présidents de la République française : 
Commandeur de la Légion d'honneur puis grand officier de la Légion d'honneur en 2007
de l’Ordre national du Mérite, commandeur de l’Ordre du Mérite sportif. 

Alain Mimoun a été admis à l’hôpital militaire Bégin à Saint-Mandé. Il perd la vie le 27 juin. Un bâtiment de l’hôpital militaire porte le nom de « Halle Caporal Alain Mimoun ». De nombreuses personnalités du monde du sport ont rendu hommage à Alain Mimoun pour sa dernière accélération vers l'au-delà…

Ajouter un message