Carnet

Gerard Mortier

Gerard Mortier 25 novembre 1943 - 8 mars 2014
01/10/2015
Gerard Mortier, l'ancien directeur de l'opéra de Paris est mort à l'âge de 70ans dans son domicile à Bruxelles, à cause du cancer du pancréas détecté en 2013. Décès annoncé par le ministre belge de la Culture.
 
L’amour de l’art
Il est né le 25 novembre 1943, fils d'un boulanger gantois. Il a étudié au collège jésuite de sa ville, puis poursuivit sa formation supérieure à l'université de Gand. Il a obtenu une licence en science de la communication et un doctorat en droit. À onze ans, sa mère lui a transmis sa passion de l'art lyrique en lui faisant découvrir « La Flûte enchantée » de Mozart. « Nous avons besoin de l'art comme du pain de l'esprit », disait-il.
 
Parcours professionnel
Mortier a choisi une carrière de responsable artistique. Il commença en tant qu'assistant-directeur du Festival de Flandres (1968). De 1973 à 1979, il fut assistant de Christoph Von Dohnányi et de Rolf Liebermann. En Allemagne, il a été directeur artistique des opéras de Düsseldorf (1972 – 1973), de Hambourg (1973 – 1977), puis de Francfort (1977 – 1979), avant d’être conseiller de Rolf Liebermann et de Hugues Gall à l’Opéra de Paris (1979 – 1981). De 1981 à 1992, pendant onze ans, il est devenu directeur du Théâtre royal de la Monnaie. L’« Opéra Bastille » fut le projet dont il a participé intensément (1988 – 1989). Il a dirigé le Festival de Salzbourg (1992 – 2001). De septembre 2004 à 2009, Mortier est revenu à Paris pour être directeur de l’Opéra de Paris. Sans oubliant ce qu’il a étudié, il a enseigné l’histoire politique et sociologique du théâtre à Gand et à Leyde. Il a dirigé le Teatro Real de Madrid en 2010.
 
Titres honorifiques
  • Docteur honoris causa de l'Université de Salzbourg et de l'Université d'Anvers. 
  • Commandeur de l'ordre de la Couronne et Commandeur de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne en 1991 
  • Depuis 2001, membre de l'Académie des arts de Berlin. 
  • En 2001-2002, invité comme « fellow du Wissenschaftskolleg zu Berlin ». 
  • 1er janvier 2005, Chevalier de la Légion d'honneur. 
  • Février 2005, prix annuel de la Communauté flamande pour la culture 
  • 30 mai 2007 « fait baron » par le Roi des Belges. 
  • Avril 2009 « médaille d'or du Cercle des beaux-arts » à Madrid.
 
Gerard Mortier est mort le 8 mars 2014 à Bruxelles. Le premier ministre belge Elio di Rupo a estimé que c’est la perte d’une personnalité visionnaire et généreuse.

Livre d'Or

Ajouter un message