Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Nécrologie : Jean Frapat

Nécrologie : Jean Frapat   1928 - 8 octobre 2014
01/10/2015

Un des pionniers d'une télévision française

Jean Frapat décédé en région parisienne le 8 octobre a inventé de 1965 à 1983, de sacrées émissions dont « Les Enthousiastes », « Vocations » ou encore Tac au tac. Il avait 86 ans et a succombé selon sa famille, à une longue maladie.
 
Il s’en est allé dans l'indifférence totale, suite à un oubli général. Il fut pourtant dans les années 70, l'un des pionniers d'une télévision française partageuse, inventive, réfléchie et astucieuse. Il était d’abord comédien dans la Compagnie Grenier-Hussenot, avant de suivre tout comme Éric Rohmer, des programmes scolaires. Il est entré au Service de la recherche de l'ORTF en 1965. Sous la direction de Pierre Schaeffer, cette entité réunissait de plus de vingt professionnels plus surprenants les uns que les autres.
 

Une longue maladie l'a emporté

Né le 7 octobre 1928, ce licencié ès lettre a créé dans les années 70, des émissions dramatiques pour des stations radio et a joué dans la Compagnie Grenier-Hussenot avant de se consacrer entièrement pendant plus de trente ans, à la télévision.
 
Quant à l’émission « Tac au tac » inventée également par Jean Frapat où il s’est illustré et s’est fait connaitre du public, le principe était simple : « À tour de rôle, les dessinateurs improvisent à partir du dessin inventé par l’un d’eux, en se rendant trait pour trait et coup pour coup ». L’émission a vu participer, de 1969 à 1975, Alessandrini, Buzzelli, Barbe, Crepax, Forest, Fred, Druillet, Gir, Ghertman, Loup, Gourmelin, Maroto, Philippe, Mulatier, Ricord, Hugo Pratt, Topor, Serre, Alexis, Urs, Claire Bretécher, Desclozeaux, Cardon, Franquin,Faizant, Gébé, Gotlib,Gigi, Laville, Morris,Mandryka, Peyo, Puig Rosado, Piem, Uderzo, Soulas Tim ou encore Roba. En début de soirée, ces joutes graphiques captivaient le grand public et lui permettaient de découvrir l’art du dessin.
 

Grand amateur et passionné de dessin

Frapat avait également produit et réalisé la série « Graph » en 1990, avec des films consacrés à Claude Weisbuch, Pignon-Ernest, Topor ou encore Cardon.
 
Pendant plus de trente ans, Jean Frapat se vouait à la télévision avec passion. Maitre de la Télévision scolaire, il a conçu plusieurs séries d’éveil aux cultures extra-européennes et au sens du théâtre.

Ajouter un message