Carnet

Juliette BENZONI

Juliette BENZONI 30 octobre 1920 - 7 février 2016
12/02/2016

Le Figaro a annoncé la disparition de la reine des romans historiques et d’amour, Juliette Benzoni, le 7 février 2016 à Saint-Mandé (Val-de-Marne). Quelques romans qu’elle avait écrits ont été adaptés à la télévision. Ayant plusieurs cordes à son arc, elle a été journaliste, romancière et également scénariste.

Née le 30 octobre 1920 à Paris, Juliette Benzoni a passé son enfance à Saint-Germain-des-Prés. Elle entre au lycée Fénelon puis poursuit ses études supérieures à l’Institut catholique de Paris. Maurice Gallois la prend pour épouse durant la période de la Seconde Guerre mondiale, le couple s’installera à Dijon. Au début des années 1960, elle se lance dans la publication de la série des Catherine, une saga de 6 romans. C’est Bibliojnezoni, le site officiel de la romancière qui a annoncé la disparition de Juliette Benzoni, ajoutant qu’elle s’est éteinte paisiblement dans son sommeil, aux côtés de sa fille Anne.

Andrée-Marguerite-Juliette Mangin, plus connue sous le nom de Juliette Benzoni, a publié près de 86 bouquins tout au long de sa carrière. Son décès a été confirmé par la maison d'édition Plon qui publiait ses romans mêlant histoire d'amour à la grande histoire. Plusieurs séries s’enchaînaient, à savoir celle des «Florentine», «Le Boiteux de Varsovie», «Marianne», «Secret d'Etat» ou encore «Le Gerfaut des brumes».

Juliette Benzoni, dont les thèmes de prédilection étaient le temps des croisades, la Renaissance italienne et la guerre de Cent Ans, a tiré sa révérence finale à l’âge de 95 ans. Ses œuvres ont été traduites dans une vingtaine de langues, ce qui lui a permis de ventre près de 300 millions d'exemplaires depuis ses premiers romans. La date de l'enterrement de Juliette Benzoni n'a pas communiquée.

Ajouter un message