Carnet

Disparition : Gérard Bourgeois

Disparition : Gérard Bourgeois 17 juin 1936 - 8 juillet 2016
14/07/2016

Gérard Bourgeois fait partie des créateurs les plus prolifiques de la chanson française

Le compositeur de musiques, producteur et parolier français Gérard Bourgeois est décédé le vendredi 8 juillet 2016 à Bordeaux, en Gironde. Il est principalement connu pour avoir composé de nombreuses chansons à succès pour Dalida, Juliette Gréco ou encore Brigitte Bardot.
Chercheur en mathématiques et ingénérie, avant de faire le compositeur, pianiste et parolier, « Gérard Bourgeois » de son nom d’artiste, s’appelait en réalité Robert Bourgeois. Né le 17 juin 1936 à Paris, Gérard Bourgeois avait toujours en tête de devenir compositeur. C’est dans les années 1960 qu’il rencontre avec le parolier Jean-Max Rivière, une rencontre qui sera décisive pour sa carrière. Le prolifique tandem de créateurs de chansons devient rapidement célèbre auprès des chanteuses en quête de chansons de qualité, comme Juliette Gréco disparue en 2020.

Le compositeur français s’est éteint à l’âge de 80 ans

C’est la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) qui a annoncé la triste nouvelle de sa disparition, d'après le journal La Dépêche. Jean-Max Rivière, membre du conseil d'administration de la Sacem, avec qui il a signé de nombreuses chansons pour la chanteuse et actrice Brigitte Bardot à savoir : « A la fin de l’été », « C’est rigolo » ou encore « La Madrague » a indiqué que Gérard Bourgeois était malade depuis un certain temps. Parmi les centaines de productions du duo figurent :

« Un petit poisson, un petit oiseau » de Juliette Gréco
« L’Homme en habit rouge » de Barbara
Et d’autres de Serge Reggiani, Michel Delpech, Françoise Hardy ou encore France Gall...

« À présent tu peux t’en aller »

De nombreux artistes, dont Brigitte Bardot ou Jean-max Rivière, pleurent le compositeur. Gérard Bourgeois, qui a écrit « Pour t'oublier un jour » ne le sera pas, Richard Anthony lui aurait certainement dit à son enterrement « À présent tu peux t’en aller » chanson écrit aussi par Bourgeois en1964, tout comme « Et quelque chose me dit » que sa mémoire restera gravée dans non seulement dans les sillons des vinyles mais aussi dans nos cœurs.

Ajouter un message