Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Nécrologie : Garry Marshall

Nécrologie : Garry Marshall 13 novembre 1934 - 19 juillet 2016
21/07/2016

Maître de la pop culture

Le producteur de films américain Garry Marshall est décédé le mardi 19 juillet 2016 à Burbank en Californie, selon le journal Libération. Ayant plusieurs cordes à son arc, il est connu pour être non seulement producteur mais également acteur, scénariste et réalisateur.Le réalisateur de « Happy Days », « The Odd Couple », « The Princess Diaries » ou encore « Laverne and Shirley » a succombé à des suites de complications d'une pneumonie à l'hôpital dans la banlieue de Burbank près de Los Angeles, une information confirmée par son attaché de presse. Marshall avait reçu un diagnostic de cancer de la bouche en 2011.

Il s’est éteint à l’âge de 81 ans.

Né le 13 novembre 1934 dans le Bronx à New York, Garry Marshall est le fils de Marjorie Irene Marshall, une directrice d’école de danse et du réalisateur de films industriels d’origine italienne Anthony Wallace Marsciarelli. Une famille du monde du cinéma, ses soeurs Ronny Haillin étant une productrice de séries télévisées et Penny Marshall, réalisatrice. En 1963, il prend pour épouse Barbara avec laquelle il a trois enfants : Scott, Kathleen et Lori ainsi que six petits-enfants.

⦁ C’est dans l’émission télévisée « The Tonight Show » avec l'ancien animateur Jack Paar qu’il débute sa carrière en tant qu’acteur et auteur de sketches, puis fait connaître publiquement Robin Williams avec « Mork&Mindy », une série de science-fiction.
⦁ Garry Marshall est particulièrement connu pour avoir réalisé le film populaire « Pretty Woman » sorti en 1990 et joué par son actrice préférée Julia Roberts et bien d’autres productions cinématographiques avec elle, à savoir « Joyeuse Fête des mères » sortie deux mois et demi seulement avant sa disparition.


Happy days...

Julia Roberts explique l'attrait culturel qu’avait Marshall pour une génération d'Américains qui ont grandi dans ses sitcoms télévisés, elle a poursuivi : « Il est comme un père pour tout le monde dans tous ses scénarios. Je pense à Garry et c'est comme s'il m'avait élevé. J'ai grandi avec ses émissions de télévision. . . . par exemple « Happy Days », mes sœurs et moi avons été élevées en le regardant sur notre canapé ». La place de Happy Days dans l'histoire de la culture pop américaine est incontestée. "Certains épisodes étaient plus drôles que d'autres, mais j'ai toujours essayé de m'assurer qu'ils avaient du cœur", a écrit Marshall. « Les familles nous invitaient dans leur salon tous les mardis, et je sentais que nous avions l'obligation d'être non seulement divertissants, mais aussi gentils ».

De nombreuses célébrités dont Bryan Adams, Ahston Kutcher et Zach Braf, lui ont rendu hommage. Hollywood a offert au défunt réalisateur un grand défilé quatre mois après sa mort, l'industrie du divertissement a salué Marshall avec un hommage commémoratif, à l'occasion de ce qui aurait été son 82 e anniversaire. Devant environ 1 000 personnes à Northridge, l'élite de l'industrie, des secrétaires, des superviseurs de scénario, des colocataires d'université et son médecin, ont honoré le Culte de Garry. Des quintettes à cordes ont joué et Bette Midler a chanté. Les magnats des studios ont rappelé les jours heureux et lucratifs de la télévision. Tom Hanks et Julia Roberts ont parlé de qui était Garry. Vin Scully est sorti de sa retraite pour louer les capacités athlétiques et l'amour du sport de Marshall.

Ajouter un message