Carnet

Jean-Jacques Perrey

Jean-Jacques Perrey 20 janvier 1929 - 4 novembre 2016
08/11/2016

Le compositeur français Jean-Jacques Perrey, connu pour avoir figuré parmi les premiers utilisateurs de synthétiseur Moog dans les années 1960, est décédé le vendredi 4 novembre 2016 en Suisse, à Lausanne, information relayée par le journal La Voix du Nord. Sa carrière musicale se poursuit ensuite aux Etats-Unis.

Né le 20 janvier 1929 à Amiens, Jean-Jacques Perrey surnommé Jean Marcel Leroy ou encore Pat Prilly, a décidé de se consacrer entièrement à la musique à l’âge de 24 ans s’il a passé quatre ans de sa vie à étudier la médecine. Georges Jenny, l’inventeur de l'orgue électronique à base de tubes à vide Ondioline dont le brevet déposé en 1941, a embauché l’accordéoniste amateur qui a appris à jouer l’instrument de musique sans de véritable formation musicale. Perrey s’est éteint à l’âge de 87 ans.

Sa fille Patricia Leroy a annoncé la triste nouvelle de sa disparition dans un communiqué de l’AFP. Jean-Jacques Perrey avait enregistré au moyen du synthétiseur Moog (Indigo, Sensations, Expressions…) une série d’albums dans les années 1970. Par ailleurs, le musicien démonstrateur français fait le tour du monde des studios pour montrer l’intérêt de l’instrument Ondioline. Il a également plusieurs cordes à son arc, Perrey joue non seulement de l’accordéon mais également au piano.

Jean-Jacques Perrey, qui a collaboré régulièrement avec le musicien américain Dana Countryman, a succombé à des suites d’un cancer foudroyant. A cette heure, les modalités de l'enterrement de Jean-Jacques Perrey, dont bon nombre de ses compositions ont été réutilisées comme des musiques de générique ou encore des indicatifs publicitaires, ne nous ont pas encore été communiquées.

Ajouter un message