Carnet

Anne Bert

Anne Bert 4 mars 1958 - 2 octobre 2017
10/10/2017

Le Parisien annonce la disparition de l’écrivaine française Anne Bert dans la matinée du lundi 2 octobre 2017 en Belgique. Ses ouvrages principalement centrés sur l’érotisme, elle a publié notamment L’Eau à la bouche, Maudite attraction ou encore S’inventer un autre jour. La romancière et ancienne éditrice aurait souffert d’une maladie dégénérative incurable, selon sa fille.

Née le 4 mars 1958 à Bordeaux, Anne Bert a été nommée mandataire juridique à la protection des majeurs après avoir accumulé diverses expériences et différents emplois dans sa vie active, tant dans le milieu de la littérature qu’en tant que participante dans des conférences ou des émissions-radio. Elle est particulièrement connue pour ses textes à caractère érotique, publiés par les Editions Blanche et les Editions Tabou. Sa fille a déclaré que sa mère avait décidé de son propre gré de mettre fin à ses jours, en tirant sa révérence un peu après 9 heures de l’euthanasie.

La maladie de charcot a eu raison d’elle. En effet, Anne Berte avait perdu la motricité de ses muscles due aux effets néfastes de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) dont elle avait souffert. Elle a publié en janvier dernier un livre intitulé «Le tout dernier été», relatant son propre combat. L’écrivaine va à l’encontre de l’affirmation des conservateurs sur l’importance de vivre sa vie jusqu’au bout de l’enfer. Elle avait programmé la publication après sa disparition. Les obsèques d’Anne Bert n’ont pas été rendues publiques.

Livre d'Or

Ajouter un message