Carnet

Carnet : Carmen Lydia Djuric dite Hessie

Carnet : Carmen Lydia Djuric dite Hessie 17 avril 1936 - 9 octobre 2017
17/10/2017

« Hessie » nous parlions du « Survival art » ?

L’artiste franco-monténégrine Hessie s’est éteinte le lundi 9 octobre 2017 à Pontoise, dans le Val d’Oise, d’après le quotidien national Libération. Elle est particulièrement connue pour avoir créé le « Survival art » fait à base de collages et de broderie. C’est la galerie Arnaud Lefebvre qui a annoncé la nouvelle de la disparition de cette artiste autodidacte qui a excellé dans le domaine de l’art contemporain. L’artiste textile a succombé à des suites d’une crise cardiaque.

Née le 17 avril 1936 à Santiago au Cuba, Carmen Lydia Djuric connue sous le pseudonyme de Hessie se rend à New York dans les années 1960 et fait la rencontre du peintre yougoslave Miodrag Djuric dit Dado qui deviendra son époux. Le couple déménage ensuite dans le Vexin français où il transforme un vieux moulin en maison atelier.

Survival Art

Femme, autodidacte, immigrée, Hessie est une des rares artistes de couleur active sur la scène française des années 1970. A partir de la fin des années 1960, celle-ci a développé une œuvre singulière, faisant de la broderie et du collage un message de survivance et de féminisme. Le déclic lui vient à la suite d’une visite aux Arts Décoratifs de Paris. Et c’est de là qu’est créé le Survival Art. Elle a collecté des objets du quotidien à savoir des rebuts, des matériaux pauvres qu’elle fixera sur des tissus écrus pour ce faire.

Chef de file des "Nouvelles Pénélopes"

Pourtant, même si elle fréquente à l’époque les milieux artistiques et des personnes de renom, son nom va peu à peu tomber dans l’oubli. La raison ? La propre volonté d’Hessie de ne plus montrer ses œuvres publiquement, et de continuer de créer et de travailler dans l’ombre. Hessie a cependant exposé à l'ARC (Musée d'Art Moderne de la ville de Paris) dans les années 1970 mais a également participé à l’exposition Elles@centrepompidou grâce à laquelle Camille Morineau la remarque. L’Expo, accrochage plus de 500 œuvres d’artistes femmes, expose l’une de ses pièces, retrouvée dans les archives du musée. L’association Aware (dont le responsable n’est pas J.C Vandamme) la mettra également en avant pour montrer la place des femmes dans le milieu de l’art.

Hessie c’était bien de ne pas l’oublier ? elle qui fut la chef de file des « Nouvelles Pénélopes », un groupe de femmes artistes se consacrant à l'art textile et mobilisées pour dénoncer les mentalités machistes dans le monde de l'art. 

 

Ajouter un message