Carnet

Florian Schneider

Florian Schneider 7 avril 1947 - 30 avril 2020
07/05/2020

Que serait la musique électronique sans Kraftwerk ?

Florian Schneider, qui en tant que membre fondateur du groupe allemand Kraftwerk a changé à jamais le son de la musique pop, est décédé à l'âge de 73 ans des suites d'un cancer. La nouvelle a été confirmée par l'un de ses amis (selon Ouest France, il s’agirait de Mark Reeder, musicien britannique) et Sony Allemagne, qui ont déclaré que Schneider était décédé il y a une semaine et aurait été inhumé dans l'intimité de son entourage. Il rentre dans l’éternité numérique en quelque sorte...

Né en 1947, fils de Paul Schneider-Esbelen (un architecte réputé qui a conçu l'aéroport de Cologne), Florian a d'abord joué de la musique dans divers groupes pendant ses études à Düsseldorf. Opérant dans la scène rock expérimentale et surnommée « krautrock » dans la presse britannique, il formera le groupe Organisation avec Ralf Hutter, ils fondent ensemble Kraftwerk en 1970.


De la flûte aux synthétiseurs ...

Connu pour son sourire énigmatique, l’artiste Allemand jouait de la flûte, du violon et de la guitare, bien que souvent filtré par traitement électronique. Son intérêt pour la musique électro a grandi. "J'ai trouvé que la flûte était trop restrictive, j'ai acheté un microphone, puis des haut-parleurs, puis un écho, puis un synthétiseur. C'était une sorte de processus... ». Groupe avant-gardiste et acteur influent de l'art contemporain, Kraftwerk enchaînera les succès mondiaux et ce n’est pas du pipo ! :

⦁ 3 albums avec Hütter au milieu des années 70.
Kraftwerk sort Autobahn et s’étend à un quatuor. L'album a été composé principalement sur des synthétiseurs, et le son très original et ses paroles pleines d'esprit en ont fait un hit (Top 5 au Royaume-Uni et aux Etats-Unis).
⦁ En ajoutant des synthétiseurs et des boîtes à rythmes de plus en plus sophistiqués, et avec la voix distinctive de Hütter, le groupe a continué à sortir une série d'albums qui ont eu une énorme influence sur la musique pop, en particulier la série de quatre albums de Radio-Activity (1975), Trans- Europe Express (1977), The Man-Machine (1978) et Computer World (1981).

Le dernier album Tour De France sort en 2003 et Florian Schneider quitta le groupe à la fin de l'année 2008. Travaillant à d’autres projets, toujours avec une cette sonorité unique, à la fois froide et minimale mais en même temps riche d’un groove arithmétique. Le compositeur n’avait pas participé à la tournée mondiale de Kraftwerk en 2008. Pour beaucoup de connaisseurs, c’est une légende qui s’est éteinte. En 2014, il est honoré d’un Grammy Award.
Schneider a contribué à inspirer un grand nombre d’artistes au fil des décennies, des stars de la New Wave (OMD, Ultravox ...) à Coldplay. « V-2 Schneider » Le morceau instrumental figurant sur l’album Heroes de David Bowie avait été composé en son honneur. Parmi les réactions à l’annonce du décès de Florian Schneider, celle de Jean-Michel Jarre : « Mon cher Florian, ton autoroute (Autobahn) n’aura pas de fin, Le Tour de France ne sera plus jamais le même... ».

 

Ajouter un message