Carnet

Jean-Claude Hamel

Jean-Claude Hamel 9 juillet 1929 - 2 juin 2020
03/06/2020

« Un président comme on n'en aura plus ... » (Lionel Charbonnier – Ancien gardien de but de l’AJA)

Après la disparation de Jean-Claude Hamel, plusieurs personnalités du football français ont rendu hommage à l'ancien président auxerrois. Relayant l'annonce faite par sa famille, L’Yonne Républicaine a précisé qu’il est décédé à la clinique de Régennes (à Appoigny), où il vivait depuis plusieurs mois.
Ses proches ont demandé de respecter le souhait du défunt et que les obsèques se déroulent dans la plus stricte intimité familiale.

Une affaire de frères...

Il grandit entourés de ses quatre frères et deux sœurs à Auxerre, dans une famille de notables avec un père concessionnaire de voitures et de camions Berliet. Il reprendra d’ailleurs avec l’un de ses frères, la branche camion en 1952. L’affaire sera prospère avec plus d’une centaine de salariés. Côté Football, il pratique avec ses deux grand frères la discipline de nombreuses années chez les amateurs avant de devenir dirigeant.

L’AJA c’est Guy Roux, Gérard Bourgoin et Jean-Claude Hamel.

Il avait pris la présidence du club icaunais en 1963 en succédant à Jean Garnault. Avec Guy Roux et Hamel, l'AJA est montée en D3 puis en D2, puis ont été rejoints en 1979 par Gérard Bourgoin, PDG de l'entreprise La Chaillotine.

Avec ces trois hommes, l'AJ Auxerre a connu ses plus grandes heures :

⦁ Accession en Division 1 en 1980
⦁ Un titre de champion de France doublé d'une Coupe de France (1996), épreuve que l'AJA a remporté quatre fois (1994, 1996, 2003, 2005)
⦁ Quart de finale de la Coupe de l'UEFA en 1997.

Jean-Claude Hamel avait quitté la présidence du club icaunais en 2009 tout en restant quelques années au conseil d'administration. Si Guy Roux est le symbole de l'AJ Auxerre avec 44 années passées en tant que coach à la tête du club bourguignon, Jean-Claude Hamel a donc été président de l'AJ Auxerre pendant 46 ans (il quittera la présidence deux jours avant ses 80 ans...).

Orphelin de cœur, Basile Boli l'ancien défenseur d'Auxerre (qui a grandi dans l'Yonne auprès de Guy Roux et de Jean-Claude Hamel) prenait régulièrement des nouvelles de son ancien président. « ...C'était un bon râleur. En même temps, il avait une tendresse incroyable... et tous les dimanches, il organisait des barbecues chez lui. C'était le seul président en France capable de faire ça. Tu imagines ça aujourd'hui dans un club de haut niveau ? ».
Un registre de condoléances sera à disposition du public au stade Abbé Deschamps a écrit l’AJA.

 

Ajouter un message