Carnet

Tonie Marshall

Tonie Marshall 29 novembre 1951 - 12 mars 2020
16/03/2020

Le monde du cinéma pleure la disparition de Tonie Marshall.

La réalisatrice franco-américaine, seule femme à avoir remporté le César de la meilleure réalisation pour Vénus Beauté (Institut) en 2000, est décédée à l’âge de 68 ans, des suites d’une longue maladie, a annoncé son agente Elisabeth Tanner. La nouvelle a été relayée par la presse française dont Le Parisien.

Elle a d’abord voulu marcher dans les pas de ses parents en jouant la comédie. Mais sans réussir à percer.

Avant de passer derrière la caméra, la fille de l’actrice française Micheline Presle, et du réalisateur américain William Marshall connaissait déjà bien les plateaux de tournage pour avoir enchaîné une myriade de petits rôles dans les années 1970 et 1980. Tonie était aussi la demi-sœur de l’acteur Mike Marshall que son père a eu avec Michèle Morgan en premières noces.

⦁ Après des études de danse et d’art dramatique, Jacques Demy lui offre sa première chance devant la caméra en 1972 dans L’Evénement le plus important depuis que l’homme a marché sur la Lune (aux côtés de Catherine Deneuve et Marcelo Mastroianni).
⦁ En 1974, elle rejoint la troupe de Robert Hossein du Théâtre populaire de Reims
⦁ Jean-Michel Ribes la dirige dans Rien ne va plus (1979), puis dans Musée haut, musée bas en 2008.
⦁ Elle est apparue dans L’Oiseau rare (1973), la deuxième réalisation de ⦁ Jean-Claude Brialy.
⦁ Elle est une prof confrontée aux Sous Doués (1980) de Claude Zidi,
⦁ Jacques Davila la dirige dans Qui trop embrasse (1986) et
⦁ La Campagne de Cicéron (1988).

Mais la réalisation lui fait de l’œil C’est alors qu’elle s’est lancée dans la réalisation en 1989 avec "Pentimento" (elle dirige Antoine de Caunes dans son premier rôle au cinéma). « J’étais une petite actrice, je n’avais pas fait d’école, je n’avais pas de technique », se souvenait-elle mais elle va enchainer alors les réalisations :

⦁ Pas très catholique (1993) et Enfant de salaud (1996), tous deux avec Anémone.
Mais c’est Vénus beauté (institut) qui lui apporte la gloire, en remportant le César de la meilleure réalisation
Tonie Marshall dirige Catherine Deneuve et l’acteur américain William Hurt dans la comédie romantique Au plus près du paradis (2002).
⦁ Elle brocarde le téléachat dans France Boutique (2003) avec Karin Viard, François Cluzet et Judith Godrèche.
⦁ Elle retrouve Nathalie Baye (après Vénus Institut) dans Passe-passe (2008).
⦁ Dirige ensuite Emmanuelle Devos et Richard Berry dans Numéro une, son dernier film (2017) qui évoquait la place des femmes dans la société.

La réalisatrice et scénariste, svelte, cheveux blonds coupés courts et ton décidé était vive, rieuse, chaleureuse, folle de cinéma et de la vie. Une belle et bonne personne nous quitte.

 

Ajouter un message