Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

517 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Carnet noire : Anouk Aimée

Carnet noire : Anouk Aimée 27 avril 1932 - 18 juin 2024
18/06/2024

chabadabadieu

C'est une comédienne élégante, discrète et fascinante qui s'est éteinte. Nicole Françoise Florence Dreyfus, dite Anouk Aimée est décédée à l’âge de 92 ans a annoncé sa fille Manuela Papatakis : « J'étais tout auprès d'elle lorsqu’elle s'est éteinte ce matin, chez elle, à Paris ».

Anouk Aimée, fui les rafles des juifs durant la Seconde guerre mondiale. Pour son nom de scène, elle choisit le prénom de son personnage du premier film (1947) sous la direction de Marcel Carné, dans « La Maison sous la mer » : Anouk, auquel elle ajoute le nom d'Aimée, sur une proposition de Jacques Prévert. Elle n'a encore que 14 ans.

Une icône de la nouvelle vague.

Anouk Aimée aura tourné avec les plus grands du cinéma franco-italien :

  • Elle enchaîne dès lors les rôles sous la direction d'André Cayatte qui la lance en 1949 dans « Les Amants de Vérone ».
  • Julien Duvivier (« Pot-Bouille »), Jacques Beker « Montparnasse 19 »
  • Jacques Demy « Lola » dont elle tient le rôle principal.

Anouk Aimée séduit aussi les grands réalisateurs étrangers. Elle est ainsi la sublime Maddalena dans « La Dolce vita » de Federico Fellini, qu'elle retrouve dans « Huit et demi » pour interpréter le personnage de Luisa, face à Marcello Mastrioanni.

Mais c'est sous la direction de Claude Lelouch qu'Anouk Aimée entre dans le panthéon du cinéma français. Son duo avec Jean-Louis Trintignant, disparu il y a quasiment deux ans, dans Un homme et une femme, (Palme d'or du Festival de Cannes en 1966), propulse Anne Gauthier (en Ford Mustang) au rang de star internationale. Ce film lui vaut le Golden Globe de la meilleure actrice dans un rôle dramatique et une nomination à l'Oscar.

En plus de soixante-dix ans de carrière, elle a tourné dans 74 films et séries. L’actrice avait fait un retour émouvant en 2019 à Cannes, pour reformer le couple mythique de « Un homme et une femme », dans une suite tournée par Claude Lelouch, « Les Plus belles années d’une vie ».

Anouk tant aimée

« Grâce à elle et uniquement à elle, j'ai tutoyé la lumière », Ami de longue date de la comédienne, le réalisateur Claude Lelouch a pris la parole pour livrer un vibrant hommage à celle qu'il dirigea. « Elle m'a donné toutes mes chances et m'a dit oui quand, jeune cinéaste, les autres m'ont dit non. Sa silhouette et sa grâce resteront à jamais gravées sur une plage de Normandie. Après avoir fait rêver la terre entière, maintenant, elle va faire rêver les anges », a conclu Claude Lelouch. 

Ajouter un message