Carnet

Charles COLSON

Charles COLSON 16 octobre 1931 - 21 avril 2012
01/10/2015

L’homme politique américain, Charles Wendell COLSON s’est éteint samedi 21 avril 2012, vaincu dans sa 80ème année par une hémorragie cérébrale. Il est mort dans un hôpital de Virginie, aux États-Unis. Personnalité de la droite chrétienne américaine et un ancien conseiller de la Maison Blanche du président Richard NIXON, il est né le 16 octobre 1931 à Boston dans le Massachusetts. Il est le fils de Wendell Ball COLSON et d'Inez DUCROW. Après des études au Browne & Nichols School à Cambridge en 1949, il obtient un Bachelor of Art de la Brown University en 1953, puis Juris Doctor du George Washington University Law School en 1959. En 1953, il épouse Nancy BILLINGS, qui lui donne trois enfants : Wendell Ball II, Christian BILLINGS et Emily Ann. Divorcé en janvier 1964, il se remarie avec Patricia Ann HUGHES, le 4 avril 1964.

  • Son décès est rendu public par la Prison Fellowship Ministries, l’organisme d’assistance aux détenus qu’il avait fondé.
  • Jean-Louis POURTET de RFI publie l’article intitulé « mort de Charles COLSON, une figure du Watergate » pour relayer l’annonce de sa disparition. Son article rapporte qu’« il a été ce que l'on a appelé l'un des plombiers de la Maison Blanche, pendant le scandale du Watergate. Charles COLSON a été tour à tour le méchant puis le bon » tout en revenant sur le parcours de « l’âme damnée » de Richard NIXON, du « génie diabolique » et du « maître des coups fourrés », celui qui avait établi une liste des ennemis du président ».
  • De son côté, La Croix annonce la disparition d’une « figure du protestantisme évangélique » et « ancien plombier du Watergate » dans son article. L’article survole le parcours de « l’une des figures de l’affaire du Watergate, celui qui se définissait lui-même comme « un tueur à gages » du président ».
  • Pour sa part, L’Express dans son article « Décès de Charles COLSON, l'un des anciens « plombiers de la Maison Blanche » » faisant part de sa disparition rapporte que « L'ancien conseiller de Richard NIXON et l'une des figures principales de l'affaire du Watergate avait purgé sept mois de prison pour son rôle majeur dans le scandale qui avait provoqué la démission du président républicain en 1974. Il était devenu par la suite un personnage important de l'Église évangélique américaine ».
  • Sur son site web, Euro News évoque le trépas de celui qui « avait trempé dans l’un des plus gros scandales politiques de l’histoire des États-Unis » dans son article. Alors que 20 Minutes parle de la mort du « personnage-clé du Watergate » de son côté.

Ajouter un message