Carnet

Ray BRADBURY

Ray BRADBURY 20 août 1920 - 5 juin 2012
01/10/2015

Le célèbre écrivain américain, Ray BRADBURY est décédé mardi 5 juin 2012, emporté à 91 ans, par une longue maladie à Los Angeles. De son vrai nom, Raymond Douglas BRADBURY, il est le 20 août 1920 à Waukegan dans l’Illinois. Il est considéré comme une référence du genre de l'anticipation. Fils d'une mère immigrante suédoise et d'un père technicien de ligne à haute tension. Passionné depuis son enfance par la lecture et l’écriture, il passe beaucoup de temps à la bibliothèque de Waukegan durant sa jeunesse. A 18 ans, il obtient son diplôme au lycée de Los Angeles, mais choisit de ne pas aller à l'université. En 1947, il épouse Marguerite McCLURE. Elle lui donne quatre filles.

  • Le Nouvel Observateur parle du décès de « l'auteur de « Fahrenheit 451 » et des « Chroniques martiennes » » dans son article annonçant sa disparition. L’article souligne que « Mondialement connu pour son œuvre d'anticipation, il avait touché à tous les genres littéraires et écrit pour le cinéma ainsi que la télévision ».
  • Le Parisien annonce son décès avec l’article « Décès de l'écrivain américain Ray BRADBURY, légende de la science-fiction ». L’article le qualifie aussi de « l'un des maîtres américains de la science-fiction et de prolifique auteur ».
  • L’Express évoque la « mort de l'écrivain, légende de la science-fiction » dan son article rapportant sa disparition. L’article rapporte que « son œuvre révélait un auteur inquiet de la survie spirituelle de l'humanité face au matérialisme de la société ».
  • De son côté Libération publie l’article « Ray BRADBURY, l'homme qui aimait la fiction, pas la science » pour annoncer sa mort. L’article rapporte la carrière du  « poète inquiet de la survie spirituelle de l’humanité face au matérialisme de la société et du père de classiques du genre comme Fahrenheit 451 et de Chroniques martiennes ».
  • Pour sa part, Le Nouvel Observateur dans son article « Ray BRADBURY a quitté la planète Terre » annonce le décès de « l'auteur culte des «Chroniques martiennes» et de « Fahrenheit 451 », le pape de la SF américaine ».
  • Sur son site web, Europe 1 annonce son décès avec l’article « Ray BRADBURY, prince de la science-fiction ». L’article revient sur le parcours de « l’un des pères-fondateurs de la science-fiction et l’un des pontes de la littérature de science-fiction ».
  • Marie SIMON de L’Express, évoque la disparition du « pionnier de la science-fiction et de la littérature fantastique, notamment avec ses fameuses Chroniques martiennes » dans son article relayant l’annonce de son décès. Alors qu’Olivier DELCROIX du Figaro parle de la perte du « grand poète et l'un des plus grands auteurs de science-fiction du XXe siècle ». 
Ajouter un message