Carnet

Paul GILLON

Paul GILLON 11 mai 1926 - 21 mai 2011
01/10/2015

L’auteur français de bandes dessinées, Paul GILLON meurt à 85 ans, le 21 mai 2011. Il vient au monde à Paris, le 11 mai 1926 dans une famille modeste.  Il est élevé avec son frère et sa sœur dans une famille monoparentale, par une mère secrétaire. Souffrant depuis l'enfance de coxalgie, il est soigné à Berck avant d'obtenir brillamment son certificat d'études. Il suit une formation à l'École des Arts graphiques de Paris pour devenir dessinateur. Mais renvoyé de l’école, il devient dessinateur professionnel à seulement 14 ans.

·         Actua BD publie l’article intitulé « Disparition de Paul GILLON, un maître de la bande dessinée réaliste française » pour annoncer sa mort. L’article annonce que « Nous apprenons avec émotion le décès de l’immense artiste Paul GILLON, Grand Prix d’Angoulême en 1982, hier après-midi, samedi 21 mai 2011, vers 16 heures. Il incarne à lui seul la grande tradition de la bande dessinée classique de l’après-guerre, influencée par la bande dessinée américaine de l’âge d’or ». De plus, il y est rapporté que « Né pour ainsi dire sur les fonds baptismaux de la bande dessinée d’après-guerres, il est de toutes les aventures de la BD moderne en France : du Journal de Mickey à Vaillant, de France Soir à Métal hurlant, ce Grand Prix d’Angoulême 1982 traversa son siècle avec une incroyable longévité sans que jamais il ne se trouve déclassé ».

·         De son côté, Éric METTOUT de L’Express intitule « Paul GILLON définitivement naufragé » son article relayant la triste nouvelle. Il annonce qu’« il est mort samedi dernier. Avec Jérémie et surtout la série des Naufragés du temps, il a marqué la BD de science-fiction des années 70 » tout en soulignant que « Parmi les grands noms de l'histoire de la bande dessinée française de science-fiction, celle qui fit la réputation de Pilote ou de Métal hurlant, il y a Moebius, Druillet, Bilal. Et puis il y a Paul GILLON, auteur et pilier de cette école prolifique et créative, de l'une des plus belles séries du genre, « Naufragés du temps » ».

·         Par ailleurs, Le Nouvel Observateur publie l’article « Paul GILLON est mort » pour annoncer son décès. L’article annonce L’univers de la bande dessinée vient de perdre un de ses grands noms. Le dessinateur réaliste Paul GILLON s'est éteint ce 21 mai 2011, laissant derrière lui une œuvre considérable ». De plus, il y est souligné que « La mort, qui lui apparaissait « sinueuse », a fini par avoir raison de Paul GILLON, qui avait si bien marié érotisme et science-fiction dans son œuvre. L'auteur des « Naufragés du Temps » avait 85 ans ».

Ajouter un message