Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Inhumation : Yves-Marie LABÉ

Inhumation : Yves-Marie LABÉ 21 juillet 1954 - 31 décembre 2010
01/10/2015

Une crise cardiaque a eu raison de lui

Le journaliste français, Yves-Marie LABÉ s’est éteint à 56 ans, le vendredi 31 décembre 2010 à Paris, emporté par une crise cardiaque. Il vient au monde à Nantes, en Loire-Atlantique, le mercredi 21 juillet 1954. Titulaire d'une maîtrise de lettres modernes à Lille, diplômé de Science Po Paris et du Centre de formation des journalistes de Paris, il commence comme journaliste pour Ouest-France en 1978, puis pour Le Monde. Il y a notamment dirigé les pages médias et est depuis quelques mois chef adjoint pour les opérations spéciales.

Les Echos annonce son décès en publiant l’article intitulé « Yves-Marie LABÉ, un homme du « Monde » ». L’article annonce que « C'était un journaliste et un homme du « Monde », Yves-Marie LABÉ est mort le 31 décembre, à cinquante-six ans, d'une crise cardiaque. Pilier du quotidien du soir, qu'il avait rejoint en 1982, il avait créé sa rubrique médias avant de diriger les pages radio-télé, puis les enquêtes et les grands reportages. Ceux qui l'ont connu se souviennent d'un confrère au sens fraternel du terme ».

Pour sa part, Didier PASAMONIK d’Actua BD rapporte sa disparition via l’article « Mort d’Yves-Marie LABÉ, le critique BD du « Monde » ». Il y rappelle que « C’était un journaliste à l’ancienne, flamboyant, intelligent, doté d’un sens de la synthèse si nécessaire en ces temps d’intense production éditoriale. Bon vivant, rebelle, il a été emporté par la grande faucheuse ce 31 décembre 2010 à l’âge de 56 ans, on l’espère, un verre de champagne à la main. C’était un bon camarade et un grand journaliste, courtisé parce que puissant, détesté parfois, pour la même raison ».

Yves-Marie Labé n'est pas sorti du coma

De son côté, Jean-Marie COLOMBANI du Monde intitule « « Nous l'avons tant aimé ! » : journaliste au « Monde », Yves-Marie LABÉ est mort » son article annonçant sa disparition. Il y annonce que « Frappé d'une crise cardiaque dans la soirée du 24 décembre, Yves-Marie LABÉ, journaliste au Monde, n'est pas sorti du coma dans lequel l'avait plongé son arrêt respiratoire. Entouré par sa famille, il s'est éteint le 31 décembre, à 20 heures, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Yves-Marie avait 56 ans ».

Par ailleurs, Nicolas GARY d’Actua Litté relaye l’annonce de sa mort avec l’article « Décès d'Yves-Marie LABÉ, figure chaleureuse de l'ACBD ». Il y rapporte que « L'association des critiques et journalistes de bande dessinée vient de nous faire part de la perte d'un de « ses membres les plus actifs », et journaliste au Monde, Yves-Marie LABÉ. L'Association regrette la mort d'un membre historique » tout en soulignant qu’« il avait obtenu que le 9e art y soit accepté et reconnu au sein du très littéraire Monde des livres, et y témoignait d'un regard aigu sur la bande dessinée contemporaine et d'une remarquable connaissance du patrimoine de la BD ».

 

Ajouter un message