Carnet

Michel CONSTANTIN

Michel CONSTANTIN 13 juillet 1924 - 29 août 2003
01/10/2015
  • Naissance : 13 juillet 1924 à Billancourt Hauts-de-Seine, France.
  • État civil : Michel CONSTANTIN, de son vrai nom Constantin HOKHLOFF, est un acteur français de cinéma. Il naît d’une mère polonaise et d’un père russe. Il s’est marié avec MAURINE, qui faisait partie de l'équipe féminine d'Algérie, alors qu’il était capitaine de l’équipe de France. Ils eurent deux filles : Sophie et Florence. Il fut ouvrier chez Renault jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. À la Libération, il monte une affaire d'aiguilles pour machine à tricoter. Il fut un hôte assidu de Sainte-Maxime, dans le Var, où il possédait une villa à Beauvallon. Il se mêlait avec plaisir aux boulistes de la Promenade Simon-Lorière.
  • Décès : 29 août 2003 à Draguignan dans le Var (France).
  • Michel CONSTANTIN est mort à 79 ans à l'hôpital de Draguignan, d'une crise cardiaque, suite d'une longue maladie. 
  • Sa mort fut annoncée par l’hôpital.
  • Suite à l’annonce de son décès, le ministre de la Culture Jean-Jacques AILLAGON a rendu hommage à « cet acteur emblématique d'un cinéma français de divertissement et de qualité » au travers d’un communiqué. Il souligna d’ailleurs, « ce physique associé à un indéniable talent pour interpréter très souvent des personnages aux comportements marginaux lui ont permis de gagner durablement l'affection du public et de marquer de son empreinte un grand cinéma français ». 
  • Le site web spécialisé dans le 7ème Art « Allocine.fr » déclare « Le cinéma français perd l'une des ses plus grandes « gueules » » dans son post signé Clément CUYER, annonçant sa mort. Sa vie et sa carrière y furent d’ailleurs revues.
  • Le Webzine « café du web » annonce le décès de l’acteur « spécialisé dans les rôles de gangsters » par le biais d’un post. Il survolait en bref la vie de l’acteur.
  • Le Parisien titre un article, « Michel CONSTANTIN : la mort d'un vrai « dur » » pour annoncer sa disparition. Sa carrière y est rapportée. Tandis que Le Nouvel Observateur revenait sur les films dans lesquels il avait joué.
  • Même en Belgique, l’annonce de sa mort était sujette à article. Le journal « Dernière Heure » annonce sa disparition au travers de l’article signé Isabelle MONART. Elle l’intitule « Mort de Michel CONSTANTIN - Un morfalou s'en est allé » et y revenait sur sa vie tant que personnel que professionnel. Elle y écrit notamment « de ses mains puissantes, il a giflé quelques-uns des plus célèbres acteurs (et actrices) français, la dernière baffe de Michel CONSTANTIN aura été pour son public. Vendredi soir, sans crier gare, l'acteur s'en est allé, dans un hôpital de Draguignan, ville du sud de la France que lui, le Slave, l'homme du froid, avait appris à aimer... par amour ».
  • Michel CONSTANTIN est inhumé dans le petit cimetière de Ramatuelle dans le Var en France.

Livre d'Or

thierry carrez lundi 3 novembre 2014
Michel Constantin n' a eu qu'une fille : Sophie. Florence est la fille de Maurice Dugowson, réalisateur. Leurs filles étaient et sont toujours amies.
Michel jeudi 22 janvier 2015
"...y revenait sur sa vie tant personnelLE que professionnelLE." Pas de "que" entre "tant" et "personnelle".
Ajouter un message