Carnet

René VESTRI

René VESTRI 25 octobre 1938 - 6 février 2013
01/10/2015

L’homme politique français, René VESTRI est mort à 74 ans, le 6 février 2013 à Paris. Né le 25 octobre 1938, il est maire UMP de Saint-Jean-Cap-Ferrat à partir de 1983 et conseiller général des Alpes-Maritimes (de 1985 à 2011). Il est élu sénateur des Alpes-Maritimes en 2008. En octobre 2011, il est condamné à trois mois de prison en sursis et 3 000 € d'amende pour travail dissimulé et détournement de subventions européennes. Il a utilisé des subventions destinées à un échange culturel pour financer des activités municipales sans lien avec l'objet de la subvention. Il est aussi le président fondateur de « SOS Grand Bleu », association ayant pour but la défense et la protection des espèces (cétacés) vivant en Méditerranée, créée en 1989.

Ouest France annonce son décès en publiant l’article « Décès de René VESTRI, sénateur et maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat ». Il y est annoncé que « Le sénateur René VESTRI, maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes), est décédé à Paris dans la nuit de mardi à mercredi ». Par ailleurs, l’article souligne que « L’élu, âgé de 74 ans, « très fatigué » ces derniers temps selon son attachée parlementaire, est décédé à l’hôtel. René VESTRI était maire depuis 1983 de Saint-Jean-Cap-Ferrat, commune huppée de la Côte d’Azur, surnommée la presqu’île des milliardaires. Il avait été mis en examen en avril 2010 pour blanchiment et trafic d’influence, dans le cadre d’une affaire de corruption présumée liée à la construction d’une tour à Monaco. L’élu était entré en dissidence de l’UMP à la suite de cette mise en cause et se disait « victime d’une machination politique » dans le département ».

Dans son article « Décès du sénateur René VESTRI, maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat », Libération annonce que « Le sénateur UMP René VESTRI, maire pendant trente ans de la « presqu'île des milliardaires de Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes) et incontournable personnalité de la Côte d'Azur, est décédé à Paris dans la nuit de mardi à mercredi, a indiqué à l'AFP son attachée parlementaire. L'élu, âgé de 74 ans, récemment « très fatigué » par ses déplacements selon Jeanne d'HAUTESERRE, devait participer à un petit déjeuner mercredi matin à l'Assemblée nationale. L'attachée parlementaire était venue le chercher mercredi à son hôtel du VIème arrondissement, où le décès du sénateur a été constaté par les pompiers et le médecin du Sénat appelé sur place. Personnage haut en couleurs, au discours volontiers paternaliste, il était soucieux de financer un parc de logements à prix modiques pour éviter un exode des vieilles familles françaises de la presqu'île ».

Ajouter un message