Carnet

Kevin AYERS

Kevin AYERS 16 août 1944 - 18 février 2013
01/10/2015

Le guitariste, bassiste et chanteur britannique, Kevin AYERS est mort à l’âge de 68 ans, le 18 février 2013 à Montolieu, en France. Né 16 août 1944 à Herne Bay, dans le Kent en Angleterre, il est le premier bassiste de Soft Machine, groupe qu'il quitte après le premier album et l'épuisante tournée US en première partie de Jimi Hendrix. De cette période, il a été le compositeur le plus prolifique. Au cours de sa carrière solo, il signe quelques albums qui ont reçu un bon accueil. Toute son œuvre oscille entre comptines, improvisations dans la veine psychédélique, humour dada et chansons de crooners que son magnifique timbre de basse lui autorise.

  • Libération annonce son décès en publiant l’article « Kevin AYERS, leader de Soft Machine, est décédé ». Il y est annoncé que « Le musicien Kevin AYERS, co-fondateur du groupe Soft Machine et figure emblématique de la contre-culture britannique des années 1960, est décédé à l'âge de 68 ans à son domicile dans le sud de la France, a indiqué mercredi sa maison de disques ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « « Il a été retrouvé sur son lit ce matin (mercredi), mais il se pourrait qu’il soit mort deux jours plus tôt », a expliqué Bernard MACMAHON, gérant du label indépendant britannique Lo-Max Records. Il n’a pas pu préciser dans l’immédiat la cause du décès. Kevin AYERS « était l’incarnation vivante de l’idéal des années 60, c’est-à-dire la créativité, la liberté d’expression et l’amour libre. Il était, selon moi, le père de la culture underground », a-t-il déclaré ».
  • Dans son article « Kevin AYERS, auteur-compositeur », Le Monde annonce qu’ « Hippie et dandy, auteur-compositeur de chansons si séduisantes qu'elles auraient dû s'envoler jusqu'au sommet des tops du monde entier et dangereux subversif, le musicien britannique Kevin AYERS est mort lundi 18 février à son domicile de Montolieu, dans l'Aude, à 68 ans. AYERS avait participé à l'explosion psychédélique britannique en tant que fondateur du groupe Soft Machine avant de s'embarquer dans une carrière solo qui lui valut l'adoration de quelques-unes et l'estime de beaucoup. Ce n'était pas assez pour devenir une superstar ou un notable du rock, mais suffisant pour en marquer l'histoire. Mercredi sur Twitter, le musicien Luke HAINES (The Auteurs) lui rendait hommage pendant que Jamie REYNOLDS, des Klaxons, rappelait que le groupe avait composé le titre Wildeflowers pour lui ».

Livre d'Or

Ajouter un message