Carnet

John Weldon Cale

John Weldon Cale    - 26 juillet 2013
01/10/2015
Un « guitar héro » discret 
J.J Cale ( de son vrai nom John Weldon Cale ), le guitariste et chanteur américain, a succombé à une crise cardiaque à l'âge de 74 ans. Ii a influencé de nombreux musiciens à commencer par Eric Clapton, avait passé sa vie à éviter les médias.
" - Quelle est la personne vivante que vous admirez le plus?", lui demande un journaliste. 
 "JJ Cale", répond Eric Clapton.
Père du "Tulsa sound", il n'a pas été aussi médiatisé que certains de ses homologues. C'est Eric Clapton qui l'avait, il y a quelques années, "sorti" de l'oubli. 
Il refusait de prendre l'avion
Les raisons de ce relatif anonymat sont simples : l'homme détestait les médias, qu'il fuyait; surtout, il refusait de jouer dans des endroits où il fallait se rendre en avion. C'est pourquoi les fans Français n'ont jamais eu le plaisir de le voir en concert dans l'Hexagone. 
Ceux qui ne connaissent pas le personnage reconnaîtront pourtant son mythique "Cocaine", tiré de l'album "Troubadour", devenu un classique. Une musique reprise des centaines de fois, et popularisée par Eric Clapton. 
Toujours Clapton (avec qui il enregistre un album paru en novembre 2006, The Road To Escondido) et Mark Knopfler,louent de longue date son talent de guitariste. Pour Neil Young, il est "le meilleur avec Hendrix". J. J. Cale ne faisait pourtant rien pour se mettre systématiquement en avant ou proposer des parties solistes flamboyantes.Il restera pour nombre d'instrumentistes un modèle, par son jeu précis, fluide et son discret lyrisme mélodique. 
Sa chanson "After Midnight" selon le Figaro pourrait devenir l'hymne officiel de l'État de l'Oklahoma.  
 

Ajouter un message