Carnet

Olivier Metzner

Olivier Metzner    - 17 mars 2013
01/10/2015
Agé de 63 ans, Me Metzner était présent dans la plupart des grands dossiers pénaux de ces dernières années.
Cette disparition a soulevé une vague d'émotion et d'incompréhension dans le milieu judiciaire pénalistes, il en était l'un des plus brillants symboles. Il sétait fait une spécialité de traquer les vices de procédure, un travail de fourmi qui lui a permis d'obtenir de brillants résultats. Maître Olivier Metzner a plaidé dans les plus grands procès et scandales politico-financiers.
Passionné d'opéra et de décoration, ténor du droit pénal des affaires : 
  • avocat historique de Bouygues,
  • conseil de l'organisme de certification maritime Rina dans le dossier de l'Erika ou de la compagnie Continental pour le crash du Concorde,
Me Metzner comptait également des grandes entreprises parmi ses clients, selon Le Monde.
Il s'est notamment illustré comme le conseil de la fille de l'héritière de L'Oréal dans l'affaire Bettencourt,
  1. de Dominique de Villepin dans l'affaire Clearstream,
  2. l'ex-dictateur panaméen Manuel Noriega,
  3. de Loïk Le Floch-Prigent dans le dossier Elf,
  4. de l'ancien patron de Vivendi Jean-Marie Messier,
  5. de Jacques Crozemarie dans le scandale de l'Arc (Association de recherche contre le cancer)
Récemment, il avait plaidé devant le tribunal correctionnel de Paris, assurant la défense du groupe pétrolierVitol, prévenu au procès des détournements du programme de l'ONU en Irak «pétrole contre nourriture».

Ajouter un message