Carnet

Xavier De Villepin

Xavier De Villepin 14 mars 1926 - 29 octobre 2014
01/10/2015
Retiré depuis dix ans de la vie politique, Xavier de Villepin, père de l'ancien premier ministre Dominique de Villepin et ex-sénateur UMP est décédé à 88 ans dans la soirée du mercredi 29 octobre, a-t-on appris du Sénat et auprès de sa famille jeudi.
 
« Venu de l’industrie où il exerça d’importantes responsabilités à l’international, il fut un président très respecté de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées dont les analyses et les initiatives transcendaient les clivages politiques », a écrit le président UMP du Sénat, Gérard Larcher, dans un communiqué. « En tant que sénateur représentant les Français établis hors de France, il était reconnu pour sa sagesse, son esprit brillant et la grande hauteur de vue qui était la sienne », a-t-il poursuivi.
 
Né à Bruxelles le 14 mars 1926, l’ancien résistant a travaillé pendant plus de 29 ans dans l'industrie, notamment à Saint-Gobain. De Villepin était sortant de HEC et diplômé de Harvard et a vécu de nombreuses années à l’étranger, notamment en Algérie, puis en Australie, Maroc où Dominique de Villepin est né en 1953, Venezuela, États unis et en Italie. De retour en France, il préside le Saint-Gobain Vitrage et devient directeur général adjoint responsable du développement international de la compagnie.
 
En 1986, il est élu sénateur des Français de l’Étranger et a quitté le Palais du Luxembourg en 2004 après la nomination de son fils Dominique de Villepin à Matignon pour ne pas le gêner.
 
Entre temps, il est élu notamment en 1993, puis en 1995 et en 1998, président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat et en démissionne en 2002.
 
Xavier de Villepin était également président du groupe Union centriste au Sénat, avant de rejoindre l'UMP.
 
Xavier de Villepin de son vrai nom Joseph Marie Benoit Galouzeau de Villepin a été décoré par le ministère des Affaires étrangères, officier de la Légion d’Honneur, a l’issue de son mandat parlementaire.
 
Son vif intérêt sur les sujets internationaux, qu'il a probablement transmis à son fils, ne s'est pas arrêté après son mandat parlementaire. Il était encore présent dans les colloques et séminaires, dont la Fondation Robert Schuman ou encore ceux de l’Ifri.
 
Une messe sera célébrée le mercredi 12 novembre à 19 h 15 en l’église de Notre Dame de Grâce de Passy, 10 rue de l’Annonciation, 75016 Paris.

Ajouter un message