Carnet

Mort de Steve Mackay

Mort de Steve Mackay 25 septembre 1949 - 11 octobre 2015
19/10/2015

Le génial Saxophoniste intronisa l’instrument dans le Rock, et sa mort nous stooge profondément...

Le Monde annonce le décès du saxophoniste qui accompagnait le groupe de rock « The Stooges » et dessinateur de comics américain, Steve Mackay est mort à Daly City en Californie le 11 octobre 2015. Le leader du groupe, Iggy Pop, a annoncé la nouvelle. Le mois dernier, il était admis à l'hôpital de Daly City afin de soigner un sepsis, une infection générale et grave de l'organisme.

Né le 25 septembre 1949 à Grand Rapids du Michigan, Steve Mackay a commencé à jouer au Sax quand il avait neuf ans et il étudie l'art à l'Université du Michigan, plutôt intéressé par la musique jazz et pop, mais surtout le rock and roll, il a rendu son dernier souffle à l’âge de 66 ans. Iggy Pop qui est le seul survivant du groupe originel a posté un message pour rendre hommage à Steve Mackay. Il a déclaré que Steve était un Américain typique des années 60, plein de générosité et d’amour pour tous ceux qu’il rencontrait. Iggy Pop a précisé que c'était un véritable atout au sein du groupe et pour toute sa génération. Brian Ritchie, le bassiste des Violent Femmes, a écrit que ce ne serait pas exagéré de considérer Steve Mackay comme le plus grand saxophoniste rock and roll de tous les temps.


Avec son décès, il rejoint 5 autres membres de la formation :

Le 5 août 1969, sortait discrètement The Stooges, le premier album du groupe portant le même nom. Sans le savoir, ils venaient de révolutionner le rock en marquant l’acte de naissance d’un son brut, primaire et excitant, totalement en rupture avec son époque : basse et batterie hyper lourdes, beat hypnotique, guitares de Ron Asheton sinueuses, étincelantes, crades, violentes et la voix inimitable d’Iggy Pop le premier vrai punk !.

Ron Asheton, Scott Asheton, Dave Alexander, Bill Cheatham et Zeke Zettner déjà au paradis des musiciens, les Cinq vieux garnements attendaient certainement Steve et son Sax ...

Lors d’un concert enregistré à Dunkerque, un an avant sa disparition, Mackay déclarait qu’avec Les Stooges, ils étaient à l’origine de la rencontre du Free Jazz et du Punk Rock, et c’est pourquoi Funhouse est précisément le disque des Stooges ou même d’Iggy le plus légendaire. « Ce qu’ils m’ont apporté ? La chance de réaliser que je voulais devenir musicien professionnel ».

« Je ne jouais plus qu’occasionnellement à San Francisco ».

⦁ Pendant presque 20 ans, Steve alterne différents jobs :
⦁ Ingénieur d’exploitation dans le contrôle de la pollution de l’eau pour la ville de San Francisco
⦁ Electricien, métier appris chez d’autres avant de travailler en indépendant.
⦁ En 1998, après un divorce, il avait rencontré sa compagne, Patricia, qui le soutenait dans sa musique et ses voyages.
⦁ Dans l'intervalle de plusieurs décennies qui sépare ces deux périodes Stooges, le saxophoniste joue pour plusieurs groupes, dont The Violent Femmes, groupe punk de Milwaukee.
⦁ Puis, en 2003 est arrivé l’appel d’Iggy Pop pour reformer les Stooges. « Cela a été une merveilleuse période de dix ans » déclarait Steve Mackay lors d’une interview à Ouch Records.

Steve MacKay laisse derrière lui une sacrée empreinte dans l'histoire du rock.
Grâce à son jeu, le « Sax » qui avait une présence rare dans le rock de l’époque, on se méfiait de cet instrument estampillé jazz et musique savante, est devenu « Fun in the house »...

 

 

Ajouter un message