Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Obsèques : Hubert Giraud

Obsèques : Hubert Giraud 28 février 1920 - 16 janvier 2016
25/01/2016

"Il est mort le soleil"

Le compositeur et parolier français, connu pour « Sous le ciel de Paris », « Il est mort le soleil », ou encore « Mamy Blue » s’est éteint le samedi 16 janvier 2016 à Montreux, en Suisse, où il vivait depuis près d’une trentaine d’années. C’est sa veuve qui a annoncé la nouvelle à l'AFP le jour de sa disparition à l’âge de 94 ans, d'après Sud Ouest.

Né le 28 février 1920 sous le soleil de Marseille, le jeune Hubert perd son père à l’âge de 5 ans et en est même devenu asthmatique. Conseillé par son médecin traitant, il commence à pratiquer un instrument à vent (l’harmonica) dès son plus jeune âge dans un but thérapeutique.

Il a marqué les esprits avec des tubes incontournables

Vers la fin des années 1930, il intègre le Quintette du Hot Club de France de Django Reinhart en tant qu’harmoniciste. Avant d’être un compositeur et parolier, Hubert Giraud a été musicien dans des orchestres, notamment celui de Ray Ventura, dans lequel il apprendra à jouer un second instrument, la guitare. L'orchestre part pour plusieurs années en Amérique du Sud et l'artiste va s’imprégner de rythmes exotiques qu’il saura retranscrire plus tard dans beaucoup de ses œuvres.

À son retour, six ans plus tard, il est engagé dans l’orchestre de Jacques Helian. Il crée ensuite son propre groupe, le trio Do, ré, mi, mais c’est surtout la composition qui l’attire, ce à quoi il va se consacrer :

⦁ Il signe la célèbre chanson "Sous le ciel de Paris" chantée notamment par Edith Piaf, Yves Montand, Juliette Greco, Sacha Distel, Mireille Mathieu, Isabelle Aubret, Zaz, Enrico Macias ou Line Renaud,
⦁ Il marquera aussi avec des titres comme "Il est mort le soleil" en 1967 écrit pour Tom Jones et Nicoletta qui a réagi en publiant un hommage : « Hubert avait un sens très précis de la musicalité. C'était un mélodiste extraordinaire, avec le génie des refrains populaires ... Ce qu'il a écrit et composé est élégant. Il n'était pas dans le système. C'était un pur. »
⦁ 1971 demeure une année particulière dans ce flot de mélodies, chanson à la destinée planétaire, Il écrit le succès planétaire "Mamy Blue", interprété entre autres par Nicoletta, Céline Dion, Julio Iglesias, Demis Roussos, le Golden Gate Quartet, Joey Starr et Ray Charles... Plus d’un million d’exemplaires vendus dans le monde ! de quoi ne pas avoir le Blue...

Des années 1950 aux années 1980, Hubert Giraud enchaîne les compositions, portées par les interprètes les plus populaires.
Ce génie des refrains populaires a également été rendu célèbre par le titre « Parlez-moi de lui » de Nicole Croisille. La liste des artistes qui l'ont chanté est très longue et très impressionnante. Les chansons de ma jeunesse diront certains...
Les obsèques du grand mélodiste français se sont déroulées à Montreux.

 

Ajouter un message