Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Matin
L'Echo de Brou
L'Echo du Riberacois
L'Echo Le Régional
L'Hebdomadaire d'Armor
L'Observateur du Cambrésis
La Croix du Nord
Le Courrier d'Hirson
Le Courrier du Loiret
Le Courrier Vendéen
Le Progrès Saint-Affricain
Le Régional de Cosne
Liberté Le Bonhomme Libre
Oise Hebdo
Ouest France + Presse Océan

John Nash

01/10/2015
John Nash 13 juin 1928 - 23 mai 2015
John Forbes Nash Jr., né le 13 juin 1928 à Bluefield en Virginie-Occidentale et décédé accidentellement dans le New Jersey avec sa femme le 23 mai 2015, était un mathématicien et économiste américain. Son travail avec Reinhard Selten et John Harsanyi sur la théorie des jeux a été récompensé en 1994 du prix de la Banque de Suède en sciences économiques et du prix Abel avec Louis Nirenberg en 2015. Il a également travaillé sur les équations aux dérivées partielles, et la géométrie différentielle.
 
John Nash, fils de l’ingénieur John Nash Sr., et Virginia Martin, enseignante, passait beaucoup de temps, dans sa jeunesse, à lire et à faire des expériences dans sa chambre, convertie plus tard en laboratoire.
 
Nash a étudié au Carnegie Institute of Technology à Pittsburgh, de juin 1945 à juin 1948, dans le but de devenir ingénieur comme son père. Il avait une passion pour les mathématiques, notamment pour la théorie des nombres, la mécanique quantique, les équations diophantiennes et la théorie de la relativité. Il a commencé, avec le groupe de théorie des jeux de Carnegie, à se concentrer dans le problème de la négociation, dans le livre de la Théorie des jeux et du comportement économique, posé par John Von Neumann.
 
Pour travailler par la suite sur sa théorie de l'équilibre, John Nash est allé à l'université de Princeton. Il avait détaillé dans son mémoire de thèse sur les jeux non coopératifs, la définition et les propriétés de l'équilibre qui porte son nom Nash et grâce à quoi, il a reçu le prix de la Banque de Suède en sciences économiques, quarante-quatre années plus tard.
 
En 1950, il travaillait à la RAND Corporation à Santa Monica (Californie). Il y est retourné en 1952 et 1954 pour de plus courtes périodes. De 1950 à 1951, il enseignait l'analyse à Princeton. Il a démontré, pendant ce temps, le théorème de plongement de Nash avec une nouvelle technique appelée méthode de Nash-Moser. De 1951 à 1952, il a fait des travaux dirigés en science au MIT à Cambridge.
 
En 1958, John Nash souffrait d’une schizophrénie paranoïde. Il est admis, en avril-mai 1959, au McLean Hospital. En 1960, Nash est entré à Princeton après des séjours difficiles à Paris et à Genève. Il fréquentait régulièrement l'hôpital jusqu'en 1970 et de 1965 à 1967, il a fait des recherches à la Brandeis University. En 1978, il a reçu, pour ses découvertes sur les équilibres non coopératifs, le prix de théorie John Von Neumann.
 
John Nash a deux fils : John David, fruit de sa liaison avec Eleanor Stier, et John Charles, né de son mariage avec Alicia Lardé.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z