Carnet

Murphy Anderson

Murphy Anderson 9 juillet 1926 - 23 octobre 2015
28/10/2015

Une page noire pour le « Superman » de l’industrie de la bande dessinée.

Né à Asheville (Caroline du Nord) le 9 juillet 1926, Murphy Anderson qui a étudié le dessin à l'Art Students League s’est éteint à l’âge de 89 ans. L’artiste encreur et dessinateur de bande dessinée ayant comme héros Hawkman, Zatanna, Adam Strange, Superman, Aquaman et Batman, ainsi que Chevalier atomique, était notamment connu pour son œuvre chez DC Comics. Il est décédé le 23 octobre 2015. La cause de sa mort n’a pas été révélée.

⦁ Murphy a commencé sa carrière en 1944 comme dessinateur des Comic Strips, à faire des illustrations pour le magazine de l'armée en travaillant pour Will Eisner de PS Magazine. Plus tard, il produira ce magazine lui-même.
⦁ En 1947, il déménage pour dessiner la bande du journal Buck Rogers pour deux ans.
The Atomic Knights, Captain Comet, Hawkman, les premiers numéros de The Spectre... En travaillant à peu près exclusivement pour DC Comics aussi longtemps qu'il le pouvait, il a donc été appelé à faire des couvertures urgentes et des travaux d'encre, à retoucher les œuvres des autres et à travailler sur l'art du marchandising. Le personnel de DC pouvait être très pointilleux sur la façon dont Superman, Batman et leurs autres superstars étaient dessinés, mais Murphy était LE gars qui les dessinait toujours conforme au modèle.

Lorsqu'il a constaté que sa production ralentissait au cours des années suivantes, il a commencé à porter son attention sur sa propre entreprise : Murphy Anderson Visual Concepts, et à effectuer des travaux de séparation des couleurs et d'autres tâches techniques dans la production de bandes dessinées.

DC Comics, en présentant, dans son communiqué, ses condoléances à sa famille, a déclaré que Murphy Anderson était « un géant » dans l'industrie de la bande dessinée. Il était l'une des forces motrices de l'évolution de la bande dessinée a-t-il ajouté. Dan DiDio, (le coéditeur de DC Entertainment) s’est félicité d'avoir eu la chance de rencontrer Murphy plusieurs fois. Il a souligné le caractère d’un gentleman, humble et compatissant de l’artiste. L'écrivain Mark Waid a rendu hommage à Murphy Anderson qui, pour lui, était un homme bien, gentil et aimable, ayant un immense talent.
Au bureau ou lors d'une convention, avec un penchant pour les jeux de mots il était toujours impeccablement vêtu d'un costume et d'une cravate. Selon ses proches, il a passé sa vie à faire ce qu'il aimait et à le faire aussi bien que possible. Il laisse dans la peine sa femme de 67 ans, Helen et ses trois enfants.

 

 

Ajouter un message