Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Inhumation : Gérard Rondeau

Inhumation : Gérard Rondeau   1953 - 13 septembre 2016
16/09/2016

Il voyageait dans un monde en noir et blanc.

Le photographe et artiste plasticien français Gérard Rondeau est décédé le mardi 13 septembre 2016 à Créteil. Sa famille et les Editions des Equateurs ont annoncé la triste nouvelle de sa disparition en informant que Gérard Rondeau, qui avait fait des portraits de ses amis intimes dont des musiciens, des peintres ou encore des écrivains, a succombé à des suites d’une maladie fulgurante (sans donner plus de précisions). Le meilleur artiste plasticien de l’année des Globes de Cristal en 2007 s’est éteint à l’âge de 63 ans.

⦁ Il fait ses études à Reims puis de 1974 à 1976, dirige l’Alliance française de Kandy (Sri Lanka).
⦁ La découverte du livre à propos de l’URSS, d’Henri Cartier-Bresson, dans la bibliothèque de l’Alliance, sera une révélation...
⦁ De retour en Champagne, il s’engage dans la photographie en autodidacte.
Pendant plus de vingt ans, il va créer une sorte de compagnonnage avec le journal Le Monde, exécutant une très grande collection de portraits de peintres et d’écrivains de notre siècle.


Rendu célèbre pour ses photographies contemporaines.

Il est particulièrement connu pour ses photos du siège de Sarajevo, du Chemin des Dames ou d’écrivains. Gérard Rondeau est considéré comme étant l’un des plus grands photographes contemporains du milieu. Ses œuvres ont été exposés à la Maison européenne de la photographie et aux Galeries nationales du Grand Palais à Paris, au Musée de l’Élysée à Lausanne, au Festival de la Luz à Buenos-Aires, à la National Gallery de Jakarta, au Martin-Gropius-Bau à Berlin, mais également à New York, Istanbul, Rome et Sarajevo. Il avait le don de rendre extrêmement sensibles des scènes réelles photographiées en noir et blanc.

Les obsèques de Gérard Rondeau

En accompagnant les missions de Médecins du Monde à Sarajevo, ce témoin attentif du monde a eu la chance de vivre et de chroniquer le quotidien de la ville pendant la guerre. Il avait également fait le portrait du Maroc contemporain.
La cérémonie des obsèques de l’auteur de « J’avais posé le monde sur la table » publié en décembre 2015 parlant d’une grande partie de sa passion, a été célébrée le dimanche 17 septembre 2016 à Saint-Médard à Trélou-sur-Marne (02850).

Ajouter un message