Carnet

Jean-Claude Deret

Jean-Claude Deret 11 juillet 1921 - 12 décembre 2016
13/12/2016

L’écrivain français Jean-Claude Deret est décédé le lundi 12 décembre 2016. Ayant plusieurs cordes à son arc, il est connu pour être comédien, scénariste de Thierry La Fronde mais également parolier et interprète de chansons.

Né Claude Breitman le 11 juillet 1921 à Paris, Jean-Claude Deret a étudié au lycée Louis-le-Grand. Fils de médecin qui a grandi au sein d’une famille de la bourgeoisie laïque russe de culture juive, il a d’abord suivi des études de médecine pour ensuite se tourner vers le théâtre en s’inscrivant au cours de théâtre Fernand Bellan puis René Simon. Son pseudonyme Déret vient du nom de jeune fille de sa mère. Le comédien français s’est éteint à l’âge de 95 ans.

A l’âge de 23 ans, il est engagé volontaire à la 2ème division blindée et est infirmier d’ambulance à la campagne d’Alsace. A son retour, il se remet au théâtre et au cabaret. Il a joué une pièce de Georges Courteline au théâtre de Poche Montparnasse pour ensuite participer au nouveau spectacle d’Agnès Capri intitulé Laisse parler Jacop. Il collabore avec Maryse Paillet en montant ensemble un numéro de clochards, et présente un sketch inspiré des œuvres musicales de Francis Lemarque, Jean-Claude Deret a tiré sa révérence finale à Paris.

Dans les années 1950, Jean-Claude Deret déménage au Canada pour y passer neuf ans de sa vie. Il est particulièrement connu pour avoir été un acteur important de Radio Canada. En 2006, il a été nommé Chevalier des Arts et Lettres. Un dernier adieu aura lieu au Crématorium du Père-Lachaise le samedi 17 décembre, à 10h00.

Ajouter un message