Carnet

Alain BERBERIAN

Alain BERBERIAN 2 juillet 1953 - 22 août 2017
24/08/2017

Lié à l’univers Canal Plus, mais il n’était pas « Nuls » ...

Né le 2 juillet 1953, le jeune Alain grandit à Beyrouth au Liban et termine ses études avant de quitter le pays pour la France. Il est arménien de son père et grecque de sa mère, Alain est le frère de Charles Berbérian, auteur de bande dessinée. Le réalisateur s’est éteint à l’âge de 63 ans le mardi 22 août 2017.


Sa carrière dans le milieu cinématographique commence alors qu’il était monteur sur la première chaîne à péage... Canal Plus en 1984.

Alain Berbérian assure la réalisation des parodies, fausses publicités et émissions des Nuls (Alain Chabat, Bruno Carette, Dominique Farrugia et Chantal Lauby) sur Canal. Il accompagne ainsi l'évolution du quatuor comique depuis ses débuts jusqu'à son passage sur grand écran avec La Cité de la peur en 1994 qui est un succès populaire. Alain Berbérian peut s'atteler alors à Paparazzi et s'associe à ses deux acteurs principaux, Vincent Lindon et Patrick Timsit pour signer le scénario du film (qui s'attaque à la presse à scandale).

En changeant de registre avec le thriller Six-pack, le film interprété par Richard Anconina ne rencontre pas les faveurs du public. Le cinéaste revient alors à la comédie populaire avec Le Boulet (2002).


De l'Ile de Beauté à L'Ile aux trésors...

⦁ Christian Clavier et Jean Reno se trouvent réunis devant sa caméra pour les besoins de L'Enquête Corse (2004 l'adaptation cinématographique de la célèbre bande dessinée signée Pétillon.
⦁ En 2006, Il tourne un film d'aventure et de pirates dans lequel se côtoient Gérard Jugnot, Alice Taglioni et Jean-Paul Rouve : L'Île aux trésors.

Le scénariste français aurait succombé des suites d’une maladie (non communiquée par la famille) après avoir été récemment hospitalisé, d’après Le Figaro. De nombreuses personnalités dont le président du Festival de Cannes et ancien président de Canal Plus, Pierre Lescure lui ont rendu hommage en le caricaturant de « mec bien, meilleur « directed by français ». Berberian incarnait l’expression d’un désir de renouvellement de la comédie hexagonale, germe de la transformation à venir du genre sous l’influence alors de Canal et du cinéma américain.
« Passe le bonjour au Président Rousselet à Bruno (Carette, le 4eme Nul), Alain (De Greef était l’ancien directeur des programmes de Canal+), Alexis Bourriquet (ancien assistant des Nuls) et tous les amis Canal qui sont partis trop tôt » ont déclaré les 3 Nuls survivants de cette grande époque de la chaîne cryptée ...

 

Ajouter un message