Carnet

Michel Serres

Michel Serres 1 septembre 1930 - 1 juin 2019
04/06/2019

Figure intellectuelle familière du grand public, le philosophe Michel Serres est mort très paisiblement entouré de sa famille (a déclaré son éditrice Sophie Bancquart des éditions « Le pommier »).

L’académicien s’est intéressé à toutes les formes du savoir

Passionné notamment par l’écologie et l’éducation, anticipant les bouleversements liés aux nouvelles technologies de la communication, cet écrivain et historien, membre de l’Académie française s’est intéressé à toutes les formes du savoir, scientifique comme littéraire…L’ancien officier de marine a sillonné l’Atlantique et la Méditerranée et participé à la réouverture du canal de Suez. Il s’était tourné vers l’enseignement à la fin des années 50. Avec toujours la volonté de s’affranchir des frontières des disciplines universitaires, la notoriété arrivera dans les années 1980 avec :

· La série intitulée “Hermès”
· “Les cinq sens”, prix Médicis de l’essai en 1985
· “Eléments d’histoire des sciences” (1989).

L’un de ses plus grands succès d’édition (vendu à plus de 270.000 exemplaires) fut « Petite Poucette » (titre clin d’œil à la maestria avec laquelle certains utilisent leurs pouces pour taper sur leurs portables). Michel Serres est l'auteur de quelque 80 ouvrages et continuait de publier régulièrement ces dernières années. Son dernier livre : "Morales espiègles", était paru en février. Invité de "Questions politiques" sur France Inter une semaine avant sa disparition, il disait à propos de ce livre vouloir éviter de paraître "donneur de leçons". "S'il y a une voie pour un signal moral, c'est le rire", ajoutait le philosophe. La disparition de Michel Serres a été relayée dans de nombreux journaux dont le quotidien national Le Figaro.

« Qu’allons-nous faire si les paysans disparaissent ? Ce sont les pères nourriciers de l’humanité. Ce sont des gens qu’il faut conserver comme un trésor national ».

Depuis l'annonce de son décès, les hommages unanimes se multiplient :

· "Il était l'égal de Diderot ou d'un d'Alembert avec un savoir sans frontière" - Jack Lang
· "Adieu Michel Serres, l'honnête homme par excellence, du XXème et du XXIème siècles, éclectique, humaniste et visionnaire. Sa bonté se voyait et s'entendait", a salué le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.
· Le député et mathématicien, Cédric Villani : « Infatigable bâtisseur de ponts entre disciplines" "Conférencier passionné, méridional chaleureux, grand enfant épris de futur, il mettait à l'aise dès les premiers mots et s'embrasait dans la discussion ».
· Le philosophe Bernard-Henri Lévy a également salué "le savoir absolu fait homme. La philosophie, la science et la littérature allant du même pas".

Cet homme au sourire franc, connu pour son empathie et sa curiosité sans limite, a travaillé jusqu'à ses derniers jours, et poursuivi un dialogue fécond avec le grand public, notamment sur les sujets les plus contemporains. Un "immortel" s'en va. La voix et les voies ouvertes par Michel Serres vont nous manquer.

 

Ajouter un message