Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Avis mortuaire : Claude DUNETON

Avis mortuaire : Claude DUNETON   1935 - 21 mars 2012
01/10/2015

Inhumation de Claude Duneton

Naissance : 1935 à Lagleygeolle en Corrèze

État civil : Claude DUNETON est un célèbre écrivain, romancier, traducteur et comédien français. Par ailleurs, il est aussi historien du langage et chroniqueur pour Le Figaro Littéraire. La « truie qui doute » selon ses propres aveux, est issue d’une famille paysanne très humble. Fils de paysans, apprenti ajusteur à Brive, retiré de l’école par manque d’argent, il entre en pension, en cinquième, à l’âge de 16 ans. Il fait par la suite une carrière en tant qu’enseignant d'anglais pendant 20 ans. Notons qu’avant d'apprendre l'anglais, il a dû apprendre le français, car sa langue maternelle est l'occitan. Par la suite, il se fait connaître par ses livres sur l'institution scolaire et sur la difficulté à faire aimer les lettres.

Décès : 21 mars 2012 à Lille. Claude DUNETON est mort à l’âge de 77 ans, dans un hôpital de Lille. Le samedi 24 mars 2012, une cérémonie religieuse est célébrée en l'église de Lagleygeolle en mémoire de Claude DUNETON. Il est inhumé au cimetière de Lagleygeolle.

Chroniqueur du « Figaro littéraire »

Le journal « Le Figaro » parle de la disparition de son « ami » dans l’article annonçant son décès. L’article souligne que le chroniqueur du « Figaro littéraire » avec sa rubrique « Au plaisir des mots faisait la joie des lecteurs, qui ne manquaient pas de le lui dire chaque semaine ». L’article se conclut par la phrase « Sa gaîté et son esprit malicieux nous manqueront ».

La Croix avec son article « Le dernier voyage de Claude DUNETON » annonce le décès de « l’écrivain truculent, l’acteur de composition et le philologue de la langue populaire ». Il y est souligné que le défunt est « follement attachant, et était la voix rocailleuse, sourde, au rire clair, d’un peuple négligé et d’une classe méprisée dont il avait voulu s’extraire sans jamais les renier ». 

Le Nouvel Observateur annonce sa mort avec l’article « Claude DUNETON, l’homme qui connaissait la chanson est mort » tandis que France TV le fait avec « Décès de Claude DUNETON, l'homme qui nous avait mis « la puce à l'oreille » ». Le journal « France Soir » annonce que « La culture est en deuil ce jeudi » dans son article faisant part de sa disparition

Ajouter un message