Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Décès : Marie-Rose MOREL

Décès : Marie-Rose MOREL 26 août 1972 - 8 février 2011
01/10/2015

Les obsèques de Marie-Rose Morel

La femme politique belge flamande, Marie-Rose MOREL s’est éteinte à 38 ans, mardi 8 février 2011, terrassée à l'hôpital Sint-Augustinus de Wilrijk, par un cancer de l'utérus diagnostiqué en 2008. Elle voit le jour à Anvers, au sein d’une famille catholique, 26 août 1972. Elle effectue ses études secondaires à Anvers et Berchem. Ensuite, elle a étudié l’histoire à l’UFSIA (Anvers) et à la K.U.Leuven. Elle obtient sa licence en histoire en 1995. Par ailleurs, elle est élue « Princesse des fraises » en 1992 puis Miss Flandre en 1993. Membre du Vlaams Belang, elle échoue à l’élection à la vice-présidence de la partie en novembre 2009. Elle épouse Frank VANHECKE le 8 janvier 2011. Elle est la mère de deux garçons : Alexander (6 ans) et Marnix (4 ans).

Le samedi 12 février 2011, ses obsèques sont célébrées en la cathédrale d'Anvers.

Un évènement inconcevable en Wallonie...

Olivier MOUTON du Soir publie l’article « L’adieu à Marie-Rose MOREL, ou le nationalisme émotionnel » pour revenir sur ses funérailles. L’article souligne que « Le nationalisme flamand a trouvé son égérie et son martyr. Frappée par la maladie, elle a toutefois été connue de tous par sa transparence absolue et ses confessions médiatiques. C’est cette mémoire-là que le peuple flamand salue ».

Alexandre MITEA de RTBF en fait de même avec l’article « Les funérailles de Marie-Rose MOREL, un évènement inconcevable en Wallonie ». Il y rapporte que « 2500 personnes s'étaient réunies, à la cathédrale d'Anvers, pour célébrer la mémoire d'une star de l'extrême droite. En Wallonie, cette situation paraît inconcevable. Pourtant, les Flamands s'étaient épris de cette ancienne Miss Flandre ».

L’Avenir évoque la disparition d’une « ancienne figure de proue du Vlaams Belang » dans son article relayant l’annonce de son décès. Un qualificatif repris par La Libre Belgique et Le Vif dans leur article, tandis que Le Soir annonce la disparition de « L’ancienne égérie du Vlaams Belang » tout en revenant sur son parcours

De son côté, 7 sur 7 révèle que « L'ex-figure du Vlaams Belang avait appris récemment que son cancer touchait dorénavant le cerveau et qu'il ne lui reste que peu de temps à vivre, un combat perdu d’avance » dans son article. 

Ajouter un message