Carnet

Obsèque : Georges Descrières

Obsèque : Georges Descrières    - 19 octobre 2013
01/10/2015

Le comédien Georges Descrières de son vrai nom Georges Bergé, qui incarna avec succès Arsène Lupin à la télévision, est décédé à l'âge de 83 ans à Cannes, annonce La Croix. Marié à Geneviève Brunet (elle aussi comédienne), c’est auprès de cette dernière qu’il s’est éteint, dans la matinée du samedi 19 octobre 2013.

De formation classique, Il fut aussi le plus jeune doyen de la Comédie Française.

⦁ Après avoir remporté au Conservatoire de Bordeaux en 1948, les premiers prix de Tragédie et de Comédie, Georges Descrières entre au Centre dramatique de la rue Blanche puis au Conservatoire national d’Art dramatique.
⦁ À sa sortie du Conservatoire en 1952, il obtient les seconds prix de Tragédie et de Comédie et joue au Théâtre Saint-Georges La Volupté de l’honneur de Pirandello et Une visite de noces de Dumas fils.

La Comédie-Française l’engage en 1955 pour jouer dans Est-il bon, Est-il méchant ? de Diderot. Sa prestance l’amène à incarner les héros et jeunes premiers du répertoire classique, tant tragique que comique. Lorsqu’il quitte la Comédie-Française en 1982 après avoir interprété le commandant Mathieu (Le Voyage de Monsieur Perrichon), Georges Descrières est doyen de la troupe depuis six ans et met un terme à trente ans de carrière dans ce théâtre.

Oui mais c’est un gentleman Acteur...

Toujours tiré à quatre épingles" comme son futur personnage, cet élégant et distingué Georges recevra en 1968 le prix de "l'élégance masculine"...
Maurice Leblanc publie dans le journal L'Auto en 1904 un conte intitulé Un gentleman. Le gentleman en question était un voleur d'automobiles... Leblanc ne le sait pas encore, mais il tient là le personnage d'Arsène Lupin.

Descrières est devenu populaire pour son rôle dans les aventures du gentleman cambrioleur, diffusées sur la 2e chaîne de1971 à 1974 à l’époque de l’ORTF… Arsène Lupin est un voleur insouciant, détroussant l'aristocratie parisienne grâce à son charme redoutable. « À l'époque où le feuilleton passait à la télévision, je recevais des lettres d'hommes et de femmes me demandant d'intervenir pour que leur pension leur soit payée. Comme si j'étais réellement le justicier Lupin ». Il s’est aussi enorgueilli du fait qu’il a été choisi à la place de Jean-Paul Belmondo, Jean Rochefort ou Jean Piat qui fut l’un des contemporains de Georges Descrières. La chanson de Jacques Dutronc composée pour le générique, "Gentleman cambrioleur", est restée dans les mémoires.

La carrière au cinéma de cet acteur fut prometteuse, mais décevante.

Georges René Bergé avait débuté au cinéma en 1954 avec un petit rôle dans Le Rouge et le Noir de Claude Autant-Lara

1. Il joua aux côtés de Brigitte Bardot dans "Voulez-vous danser avec moi ?".
2. Il apparaît dans plusieurs films d'époque, "Le fils de Carole Chérie" (1955) ou "Les trois mousquetaires" (1961) de Bernard Borderie, dans lequel il campe un merveilleux Athos. Il aura pour partenaires à l'écran Anna Karina dans "Ce soir ou jamais" de Michel Deville ou Audrey Hepburn dans Voyage à 2 (1967) de Stanley Donen. 

En 1989 Georges Descrières s'était retiré dans le Midi.

Au milieu des années 90, il créa et dirigea le conservatoire de théâtre de Grasse dans les Alpes-Maritimes. Il vivait à Cannes et n'avait pas perdu le sens de l'humour qui l'animait dans Arsène Lupin. 
Ses obsèques ont lieu eu lieu à Paris à l'église Saint François Xavier en présence notamment de :

Jean Rochefort, (avec qui il avait fait le conservatoire), lui a rendu hommage en ces termes : « C'était un homme charmant, très agréable, aimant beaucoup son métier d'acteur, vivant pour cela... On courait quand il passait des tragédies, pour prendre des leçons et savoir comment il faisait pour être aussi émouvant dans les rôles qu'il travaillait. ».
Roger Carel, celui qui campait le rôle du commissaire Guerchard dans Arsène Lupin "Je ne l'ai jamais vu de mauvaise humeur." [...] Il avait cette distinction naturelle, une façon très spéciale de s'exprimer, assez distinguée". "Je ne l'ai jamais entendu dire une grossièreté, sur aucun tournage", affirme-t-il.

Georges Descrières était officier de la Légion d'honneur et grand officier de l'ordre national du Mérite.

Ajouter un message