Carnet

Robert Linxe

Robert Linxe 17 septembre 1929 - 11 décembre 2014
01/10/2015
« Je suis perfectionniste par nature, ce n'est pas un mérite, c'est une chance », disait le « sorcier de la ganache ». Robert Linxe, fondateur de La Maison du Chocolat est décédé jeudi 11 décembre dans sa maison de Bayonne des suites de maladie. Il avait 85 ans. C’était le « sorcier de la ganache » un orfèvre de la fève, le YSL du cacao, comme Jean-Paul Aron l’a si bien qualifié.
 
« Nous avons perdu un père et un ami qui laissera une formidable empreinte au sein de la profession, en France comme à l’international. Il nous a transmis l’exigence du bon, l’équilibre du goût, l’art de la dégustation et le partage du savoir » a annoncé le directeur général de La Maison du Chocolat, Geoffroy d’Anglejan Chatillon.
 
La première boutique de La Maison du Chocolat a été fondée par Robert Linxe en 1977, rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris et compte actuellement des adresses dans sept pays, dont le Japon et les États-Unis, et emploie plus de 600 personnes.
 
Né à Bayonne le 17 sept 1929, Linxe s’est d’abord perfectionné dans les années 50, dans l’art du chocolat en fréquentant l’école de la C.O.B.A. en Suisse, avant de poursuivre son apprentissage, deux années durant, dans un restaurant parisien.
 
A 25 ans, il s’est marié avec Gisèle puis achète, alors âgé de 28 ans, la pâtisserie-confiserie La Marquise de Presles, implantée à Paris. Il y travaillait avec le fameux traiteur Gaston Lenôtre pendant trois ans, et y a développé pendant une vingtaine d'années, une activité de traiteur.
 
Ce n’est qu’en 1977 qu’il ouvre la première boutique rue du Faubourg Saint-Honoré, consacrée uniquement au chocolat, et la nomme « La Maison du Chocolat ». Sa devise : « Réhabiliter le chocolat dans toute sa noblesse ».
 
À la demande des Américains, il décide en 1990 d’ouvrir sa première boutique à l'étranger, à New York. Viendront après d’autres points de vente, dont celui de Tokyo, de Londres et de Hong Kong. L’enseigne compte aujourd'hui, 41 adresses dans 7 pays.
 
En ouvrant en 2000, une boutique au Rockefeller Center, à New York, la marque a été consacrée par le Comité Colbert, et Robert Linxe qui souhaitait partager sa passion avec le public, a écrit, la même année, son premier ouvrage où il y dévoile ses recettes. Il offre ainsi la possibilité d'associer des saveurs inédites aux grands crus de chocolat.
 
En 2007, l’enseigne fête ses trente ans et Robert Linxe a reçu la même année, la Légion d'Honneur. C'est aussi pour lui, l'occasion de passer le flambeau à la jeune génération. Et c’est Nicolas Cloiseau, chef de La Maison du Chocolat qui a obtenu le titre de Meilleur Ouvrier de France Chocolatier qui perpétue aujourd’hui son œuvre.

Livre d'Or

Christiane Jauneau samedi 27 décembre 2014
Mme Robert Linxe , j'ai été très affectée en apprenant le disparition de votre époux , recevez mes sincères condoléances de la part de Christiane Jauneau ancienne collègue de La Maison Lenotre Auteuil du temps ou nous étions. dans le même service commercial . C.Jauneau

Ajouter un message