Carnet

Maud Linder

Maud Linder 27 juin 1924 - 25 octobre 2017
26/10/2017

La réalisatrice française Maud Linder s’est éteinte le mercredi 25 octobre 2017 à l’âge de 93 ans. Si une partie de sa vie elle a travaillé comme journaliste de cinéma, assistante-réalisatrice de certains films de Gilles Grangier et de Sacha Guitry ou encore réalisatrice de films publicitaires, elle s’est entièrement consacrée à la reconstitution de l’œuvre de son père cinéaste Max Linder décédé alors qu’elle avait tout juste 16 mois.

Née le 27 juin 1924, Maud Linder est principalement connue pour avoir reconstitué et remis en valeur le travail de son père tout au long de sa carrière. Réalisateur, scénariste et acteur, la vie de Max Linder a été couchée sur le papier et adaptée en de longs-métrages de façon méticuleuse par sa fille. Cette dernière a compilé des extraits des trois films sur son père qu’elle a réalisé pour monter le film « En compagnie de Max Linder » qui lui a permis de remporter en 1964 le Grand Prix de l’Etoile de cristal et une sélection à la 24è Mostra de Venise. La Dépêche du midi n’a pas manqué de relayer l’information sur la disparition de Maud Linder.

Afin d’exposer ses œuvres originales, elle crée un musée mobile en 1970 appelé le Muséobus Linder. Son travail de restauration et de reconstitution de l’œuvre de Max Linder, en mémoire de ce père qu’elle n’a pas connu, lui a permis de recevoir également le Prix Henri-Langlois en 2008. Trois ans plus tard, elle est à la tête de l’Institut Max Linder.

Livre d'Or

Régis FAURE mardi 31 octobre 2017
Merci Maud pour l'immense travail accompli. Nous poursuivrons la lutte contre l'oubli.
Ajouter un message