Carnet

Régis Gizavo

Régis Gizavo 16 juin 1959 - 16 juillet 2017
20/07/2017

Il était l’un des plus grands musiciens malgaches.

Régis Gizavo, un des grands accordéonistes et chanteur malgache, est décédé le dimanche 16 juillet 2017 en Corse après un malaise cardiaque survenu pendant un concert avec le groupe Alba. L’annonce du décès par Corse Matin a été confirmé par le réalisateur Cesar Paes proche du musicien. L’artiste s’est éteint à l’âge de 58 ans.

Né le 16 juin 1959 à Tuléar à Madagascar, Régis Gizavo, issue d’une famille de musiciens, il hérite du talent de son père, un instituteur qui joue de l’accordéon. Bercé par les accords de l’instrument à vent pendant toute son enfance, il décide d’en faire un métier et fait son apprentissage musical dès son plus jeune âge en commençant publiquement dans des cérémonies d’exorcisme et les circoncisions. L’accordéon est un instrument particulier à qui l'on prête, dans la musique traditionnelle malgache, la faculté de délivrer ceux qui sont en transe...
Participant à des soirées animées, il se fait remarquer en jouant des valses, paso-dobles et tangos à l’accordéon pour les expatriés français qui vivent à Madagascar.

Régis Gizavo était un homme de rapprochement musicaux

Après avoir envoyé deux morceaux à Paris, il devient le lauréat du prix RFI Découvertes de 1990 avec le titre « Mikéa ». Il rencontre Francis Lassus, créateur de l’orchestre de percussions « Les Elégantes Machines » à Conakry qui sera décisive pour sa carrière. Après s’être installé à Paris en 1990, il participe un an plus tard aux Francofolies à La Rochelle.
Sa notoriété lui permettra de collaborer par la suite sur des concerts avec des artistes tels que :

⦁ I Muvrini (en 1993, il avait fait partie un temps du groupe Corse).
⦁ La célèbre chanteuse Cap-Verdienne Cesaria Evora.
⦁ Le pianiste congolais Ray Lema.
⦁ Son grand ami Christophe Maé endeuillé qui lui a rendu hommage.

« Cela m’a toujours intéressé de jouer avec des gens d’univers différents qui n’ont rien à voir avec la musique malgache. Ma culture, ce sont mes oreilles, je suis un musicien d’instinct et pour moi c’est très excitant de faire des choses nouvelles, que je ne connais pas » déclarait-il au Journal Le Monde.

Le Madagascar All Stars.

Avec 5 autres artistes Malgaches majeurs, Régis Gizavo lancera Le Madagascar All Stars. Cette formation est composée des grands talents de l'île :
⦁ Marius Fenoamby, multi-instrumentiste,
⦁ Le guitariste Érick Manana,
⦁ Justin Vali, spécialiste de la Valiha (cithare en bambou)
⦁ Dama, issu du groupe culte Mahaleo
⦁ Et le percussionniste Olombelo Ricky.
Le projet va ensuite se décliner en albums studio. Un succès qui se traduira finalement par le long-métrage de Cesar Paes en 2016.

« Régis aimait boire, manger, cuisiner. Il adorait la vie », selon Tao Ravao, un de ses compagnons de musique qui s’est promis de participer à la cérémonie d’adieu que la famille des musiciens malgaches souhaite organiser à l’aéroport d’Orly, lors du rapatriement du corps de Régis vers son île.
C’était un maestro de l’accordéon, avec un son qui n’appartenait qu’à lui.

Ajouter un message