Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Eure Infos
L'Avenir de l'Artois
L'Impartial
L'Observateur du Douaisis
L'Union du Cantal
La Voix du Midi
Le Courrier d'Aix
Le Courrier d'Hirson
Le Courrier de Fourmies
Le Télégramme
Les Sables Vendée Journal
Messager Chablais
Nord Littoral
Var Matin
Vaucluse L'Hebdo

Jean DUFOURNET

01/10/2015
Jean DUFOURNET 13 mars 1933 - 5 mai 2012

Naissance : 13 mars 1933 à Thônes (Haute-Savoie)

État civil : Jean DUFOURNET est un professeur chercheur français. Il a enseigné à la Sorbonne. Il a aussi été le directeur scientifique des éditions Champion-Slatkine, directeur de la Revue des langues romanes et codirecteur de la collection Bibliothèque du Moyen Âge. Commentateur, éditeur et traducteur des textes médiévaux, spécialiste de la poésie, du théâtre et de l'histoire du Moyen Âge, il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages. Il voit le jour au sein d'une large fratrie. Il effectue ses études secondaires au collège Saint-Joseph à Thônes. Il a épousé Marié Michelle DUFOURNET qui lui donne 3 enfants : Sylvie, Jacques et Marc DUFOURNET.

Décès : 5 mai 2012 à Férolles-Attilly (Seine-et-Marne)

  • Jean DUFOURNET est mort à l’âge de 79 ans.
  • Le jeudi 10 mai 2012, ses obsèques sont célébrées en l'Église Saint-Pierre d'Ozoir-la-Ferrière.
  • Il est inhumé au Cimetière nouveau d’Ozoir-la-Ferrière, dans le caveau familial.
  • Jean Philippe CATINCHI du Monde publie l’article « Jean DUFOURNET, spécialiste de la littérature médiévale, est mort à 79 ans » pour annoncer sa disparition. Il révèle qu’il est « un spécialiste internationalement reconnu de la littérature médiévale » et revient sur sa vie et son parcours. Il conclut son article par « Jean DUFOURNET n'aura jamais, de Villon à Commynes, cessé de tutoyer les sommets » pour lui rendre un dernier hommage.
  • Le site web « actualitte.com » annonce sa mort via l’article « Décès de Jean DUFOURNET, spécialiste de la littérature médiévale. Adieux au Professeur ». Après un long survole de sa vie, l’article souligne qu’il « s'est largement distingué dans la multitude de traductions qu'il a pu réaliser de différents textes médiévaux ».
  • Le Nouvel Observateur parle de la disparition du « grand médiéviste » dans l’article annonçant sa mort.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z