Carnet

Franck Ferrari

Franck Ferrari 12 janvier 1963 - 18 juin 2015
01/10/2015

Le monde de l'opéra est dans le tourment

Le chanteur lyrique français Franck Ferrari, originaire de Nice, né le 12 janvier 1963, est décédé dans sa ville natale le jeudi matin 18 juin 2015 des suites d'un cancer de pancréas. La triste nouvelle relative à son décès a été annoncée par Le maire de Nice, sa ville de naissance et le lieu de ses études musicales, et a été confirmée par le journal Nice Matin.

Le baryton français avait étudié au conservatoire de Nice avant d'obtenir un premier prix de chant et d’art lyrique en 1994 puis de remporter plusieurs autres récompenses à Marseille, Paris et Toulouse... Déjà en lutte contre sa maladie, il n’a pas pu assurer en mars 2014, le rôle-titre du Roi Arthus, prévu à l’Opéra national de Strasbourg. Sa maladie, le cancer du pancréas l’a emporté à l’âge précoce de 52 ans.

- Christian Estrosi, Le maire de la ville de Nice n’a pas manqué d’exprimer sa tristesse dans un communiqué de presse, en annonçant qu’on ne verra plus, mais on entendra toujours Franck qui maintenait une tradition s’enraciner dans les siècles, avec sa belle voix qui a ému des milliers de passionnés d'opéra.
- Stéphane Lissner, le directeur de l'Opéra de Paris, a fait part de sa forte émotion en rendant hommage au défunt grand baryton qui faisait notamment honneur au répertoire français.

Sa famille était d’origine italienne, son père chantait beaucoup en amateur, il y avait toujours de la musique à la maison. Par pur hasard, voulant payer ses études, Franck est entré comme figurant à l’Opéra de Nice. De là est venue une passion absolument incroyable de la musique, du chant, et de l’opéra.... Après des débuts mozartiens et donizettiens, Figaro, Don Giovanni, Malatesta (Don Pasquale), Belcore (L’Elisir d'amore) sa voix « noire et solide » s'avère suffisamment longue pour envisager les rôles Verdiens et Pucciniens. Reconnu dans le monde entier, il s'est produit sur les plus grandes scènes d'opéra :
- La Scala de Milan
- Le Metropolitan Opera de New York
- L’Opéra national de Paris où il a chanté pendant 20 ans et pour la dernière fois en 2013 dans Alceste de Gluck.

Franck Ferrari était un grand défenseur de notre répertoire, lyrique et mélodique. Il s’est éteint dans sa maison familiale de Nice auprès de sa femme et ses trois enfants. Les obsèques ont été célébrées le lundi 22 juin 2015, à 15 heures, en l’église de Saint Antoine de Ginéstière.
 

 

Ajouter un message