Carnet

Maurice Faure

Maurice Faure 2 janvier 1922 - 6 mars 2014
01/10/2015

L’ancien ministre, Député, Sénateur Maurice Faure, le dernier signataire encore en vie du Traité de Rome, qui a donné naissance, en 1957, à la communauté européenne est mort à l’âge de 92ans chez lui à Cahors.

Faure est né le 2 janvier 1922 à Azérat, en Dordogne d’un père instituteur et d’une mère directrice de collège. Il a étudié au lycée de Périgueux avant de rejoindre la faculté de lettres et de droits de Bordeaux et de Toulouse.

 

Une passion prématurée

Passionné par la politique, il devint membre des Jeunesses radicales, en 1936 quand il avait 16ans. Engagé dans la Résistance en juin 1944, après le débarquement, membre du Corps franc Pommiès, Maurice Faure a participé aux combats de la libération et particulièrement à la campagne des Vosges.  

 

Parcours politique et professionnel

Ayant obtenu son doctorat en droit et son agrégation en histoire et géographie, il a enseigné au Lycée Pierre Fermat (1945 à 1950), et à l’institut d’études politiques de Toulouse (1948 à 1951). Simultanément, de 1947 à 1951, il est attaché au cabinet du ministre de l'Éducation nationale Yvon Delbos, chef de missions, ensuite, chef de cabinet aux côtés de Maurice Bourgès-Maunoury. Il est élu député radical-socialiste du Lot à l’âge de 29ans de 1951 à 1958, et le restera jusqu’en 1983. Ensuite, il fut sénateur du Lot jusqu’en 1988. Il fut le plus jeune ministre de l'Intérieur de France, durant trois jours, du 14 au 17 mai 1958. Il était maire de Prayssac pendant douze ans, en exerçant par la suite pendant 25ans son mandat, il fut également maire de Cahors de 1965 en 1990. De 1979 à 1981, Maurice Faure a été membre du Parlement européen et devenu Garde des Sceaux au temps de François Mitterrand en 1981. C’est entre 1988 et 1989 du gouvernement de Michel Rocard qu’il fut la dernière fois ministre avant d’être nommé au Conseil constitutionnel (1989 – 1998). Président du comité d’honneur du 50e anniversaire du traité de Rome en 2007. Le 12 juillet 2013, il fut couronné de commandeur de la Légion d’honneur.

 

Disparition

Maurice Faure s’est éteint à cinq heures trente dans son sommeil à son lieu de résidence de Cahors le 6 mars 2014.   

Ajouter un message