Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Alpes et Midi
Centre Presse Aveyron
Eure Infos
Haute Gironde
Havre Libre
L'Hérault du Jour
L'Indicateur des Flandres
L'Orne Hebdo
La Dépêche du Pays de Bray
La Marne
La Voix du Jura
Le Courrier d'Hirson
Le Pays
Le Régional de Cosne
Le Réveil Normand

Le cinéaste Jacques Rouffio a tiré sa révérence à l'âge de 87 ans

12/07/2016
Le cinéaste Jacques Rouffio a tiré sa révérence à l'âge de 87 ans 14 août 1928 - 8 juillet 2016

Le quotidien Le Monde a annoncé la triste disparition du réalisateur français Jacques Rouffio, qui a marqué le cinéma des années 1970 et 1980, le vendredi 8 juillet 2016. Il est principalement connu pour un de ses films majeurs intitulé « Sept morts sur ordonnance », signé Georges Conchon et joué par Gérard Depardieu et Jane Birkin, dont le tournage s’est fait en Auvergne en 1975.

Né le 14 août 1928 à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, Jacques Camille Jean Rouffio plus connu sous le nom de Jacques Rouffio n’a pas réalisé beaucoup de films, cependant, ces derniers, inspirés la plupart du temps d'événements réels, sortent du lot grâce à la qualité des interprétations et des réalisations. Le cinéaste connu pour les films « Le sucre » ou encore « La passante du Sans-Souci » s’est éteint à l’âge de 87 ans.

Jacques Rouffio a débuté sa carrière en 1953 comme étant assistant du réalisateur Jean Delannoy dans la réalisation du film « La route de Napoléon » en 1953. Le début d’une longue liste de films comme assistant, notamment de Jean-Pierre Mocky ou encore Gilles Grangier. Quatorze ans plus tard, son premier long-métrage, relatant la révolte des soldats en 1917, intitulé « L’Horizon » voit le jour. Il enchaîne par la suite avec « Sept morts sur ordonnance » en 1976 qui a remporté le prix du meilleur montage, puis deux ans plus tard « Le Sucre », racontant une affaire d'escroquerie dans le milieu de la spéculation sur le prix du sucre. D'après le Figaro, le réalisateur du dernier film de Romy Schneider « La Passante du Sans-Souci », a tiré sa révérence à Paris.

Le scénariste français, dont le dernier long-métrage « L'Orchestre rouge » est sorti en 1989, a travaillé avec ses acteurs fétiches, à savoir Michel Piccoli, Jean Carmet ou encore Gérard Depardieu et a dirigé Isabelle Adjani, Serge Reggiani et Jacques Dutronc dans le film « Violette et François », sorti en 1977. L’enterrement de Jacques Rouffio, dont le dernier téléfilm a été adapté d'une nouvelle de Maupassant, "Miss Harriet", en 2007, aura lieu au cimetière des Longs Réages à Meudon, le mercredi 13 juillet 2016.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z