Carnet

Jacques FERRAN

Jacques FERRAN 30 mars 1920 - 7 février 2019
12/02/2019

Une vie consacrée à l’Equipe et aux équipes…

Le président de l'association des anciens du journal L'Equipe a annoncé la disparition de leur ancien confrère.
Jacques Ferran vit une enfance heureuse et il grandit en Avignon, Marseille, Montpellier et Rodez. Après de solides études universitaires à la Faculté des Lettres de Montpellier, il fait ses premiers pas de journaliste au « Tigre », (hebdomadaire créé en 1945), par d'anciens prisonniers de guerre.
Ancien rédacteur en chef de l’Équipe où il était entré en 1948… et décrit par son ancien journal comme « le plus grand » dans l’article qui lui rend hommage, il était connu pour être une excellente plume. Il était également l’un des pères fondateurs en 1955 de la Coupe d'Europe de football (aujourd’hui connue sous l’appellation de Ligue des champions).


A l'origine de la création du Ballon d'Or-France Football en 1956 (Récompensant alors le meilleur joueur européen).

Le lancement de la Coupe des clubs champions européens n’a pas été le seul moment de gloire footballistique de Jacques Ferran. Quelques mois plus tard, il faisait aussi partie de l’équipe qui a lancé le Ballon d’Or. Ce trophée individuel a fasciné les supporters du monde entier et a été remporté par les plus grandes stars du ballon rond. Le journal L’Equipe lui a rendu hommage :
- « Une conscience indispensable »
- « Un pionnier qui laissera une trace unique dans son histoire et celle du Football ».
Aleksander Ceferin (Président de l’UEFA) a rendu un hommage sincère à ce grand homme : « Jacques Ferran était plus qu’un simple journaliste de talent, qui a écrit sur le football avec passion et sincérité ». C’était un pionnier, une personnalité qui a eu un impact décisif sur la riche histoire du football et qui a contribué de manière décisive à la naissance de la plus illustre compétition interclubs européenne. L’UEFA lui doit effectivement beaucoup.
La Coupe d’Europe des clubs, est aujourd’hui considérée comme la compétition la plus importante après les Jeux olympiques et la Coupe du monde de football. Le Journaliste confiait quelques regrets sur l’évolution de la compétition dans un entretien : « Aujourd’hui, les petits pays sont pratiquement mis à l’écart. Seul importe l’argent… ». 


« Oui …Tout à fait Jacques »… 

Enseignant de français et bridgeur international, Jacques Ferran s’est également efforcé d’enrichir la langue française (même dans le monde du Foot...). Il dirigea notamment la Commission ministérielle de terminologie sportive pendant dix ans. Il a été nommé Chevalier de la Légion d’honneur en 1989 quatre ans après avoir pris sa retraite du journalisme. Il s'est éteint à l'âge de 98 ans, a annoncé le journal Le Parisien.

 

Ajouter un message