Carnet

Jean-Paul Driot

Jean-Paul Driot 9 septembre 1950 - 4 août 2019
13/08/2019

Le sport automobile français a perdu un de ses grands noms.

Jean-Paul Driot, co-fondateur et dirigeant de l'écurie de course automobile DAMS basée au Mans (où sont passés de nombreux grands pilotes), a perdu sa dernière course contre une longue maladie, a annoncé le quotidien national Libération.
Quel point commun entre Erik Comas, Olivier Panis, Franck Monagny, Sébastien Bourdais, Romain Grosjean ou encore Pierre Gasly ?
Tous sont passés à un moment de leur carrière par l’écurie DAMS, cofondée en 1988 par René Arnoux et Jean-Paul Driot, qui a pu aider de nombreux jeunes pilotes à se développer pour atteindre le plus haut niveau.

Dans son histoire, l'écurie Driot Associés Motor Sport a remporté :
⦁ 13 titres pilotes
⦁ 12 titres équipes
⦁ 147 victoires dans des catégories telles le GP2 (devenu la F2), le GP3 (devenu la F3), la Formule 3000 ou encore la Formule Renault 3.5.

Précurseur de la Formule E

Si l'écurie DAMS s'est toujours refusée à investir pour prendre pied en Formule 1, Jean-Paul Driot a tenté l'aventure de la Formule E aux côtés d'Alain Prost avec lequel il a fondé l'écurie e.dams avec Renault. Une équipe qui a rapidement su prendre le pli de cette formule 100% électrique avec le titre de champion par équipes lors des trois premières saisons. Le titre pilotes a été remporté par Sébastien Buemi lors de la deuxième saison. Figure appréciée du paddock de la F2, Jean-Paul Driot a vu son équipe lui dédier la victoire de Nicholas Latifi lors de la première course du week-end en Hongrie.

Pierre Fillon (Président de l’ACO) lui a rendu hommage, soulignant également son implication aux 24 Heures du Mans avec divers projets ambitieux :
⦁ En 1997 et en 1998 avec une Panoz Esperante GTR-1-Ford
⦁ En 1999 avec une Lola B98/10 à moteur Judd
⦁ En 2000 et 2001 avec les Cadillac Northstar LMP
⦁ En 2002 en faisant courir une « Vaillante » et une « Leader » pour de Luc Besson.

Plusieurs écuries rivales n'ont pas manqué d'avoir une pensée pour lui et ses proches. En 31 années d'engagement en sport automobile, l'entrepreneur a porté haut les couleurs du sport auto français sur tous les circuits du monde, avec un succès jamais démenti. Découvreur de talents, autant pilotes techniciens que managers, Jean-Paul Driot laisse un héritage inestimable.

 

Ajouter un message